Agir immédiatement pour réduire la pollution au carbone et protéger les Néobrunswickois affirme Coon

(Fredericton). Le chef du parti Vert affirme qu’un gouvernement Vert fera du Nouveau-Brunswick le leadeur de la création de collectivités sécuritaires et résilientes aux changements climatiques. Coon ajoute que l’absence jusqu’ici de leadeurship concernant cet enjeu majeur a entravé la progression de la province, mettant ainsi des résidences et des emplois en danger.

Coon a publié les engagements d’actions sur les changements climatiques, qui incluent de nouvelles limites sévères pour les grands pollueurs de gaz à effet de serre, des exigences strictes pour Énergie Nouveau-Brunswick de fournir 50 % de notre électricité provenant de sources renouvelables, comme les énergies éoliennes ou solaires, des protections plus sévères pour protéger nos forêts et nos zones humides afin de protéger les Néobrunswickois des pluies torrentielles et de l’élévation du niveau de la mer, et des investissements dans la conservation de l’énergie résidentielle.

« Les actions sur les changements climatiques exigent un solide leadeurship et non pas de la rhétorique », rappelle Coon. « Ce qui est nécessaire est un effort provincial qui nous amène rapidement vers les énergies renouvelables et hors du charbon, du pétrole et du gaz. Si nous ne retenons qu’une seule leçon des incidences croissantes de la maladie de Lyme, des tempêtes de verglas, et des dangereuses inondations printanières, ce doit être que nous devons protéger nos collectivités des impacts de nos changements climatiques, et de rapidement investir dans de nouveaux emplois et dans la formation.

« Obsédés par leurs querelles obsessives sur la taxe carbone, les vieux partis de Higgs et de Galland nous distraient des actions urgentes qui devraient être prises pour éviter une crise. La taxe carbone n’est pas un plan pour combattre les changements climatiques, ce n’est qu’un outil possible. Le parti vert a préparé un plan et nous sommes prêts. »

Les engagements du parti Vert sur les changements climatiques et les énergies vertes incluent :

  • Une loi pour plafonner la pollution industrielle au carbone ;
    - Exiger qu’Énergie NB utilise des sources d’énergie renouvelable (vent, soleil, eau) pour fournir 50 pour cent de nos besoins en électricité d’ici 2025, 75 % pour cent d’ici 2035 et 100 % d’ici 2050 ;
  • Financement des améliorations à l’efficacité énergétique des maisons et des entreprises pour atteindre les cibles provinciales de réduction de la demande énergétique ;
  • Offrir du financement et des incitations aux propriétaires de maisons et d’entreprises pour convertir leur utilisation de pétrole et de gaz à des sources d’énergie renouvelable locales ;
  • S’assurer que les Néobrunswickois soient desservis par un système de transport public efficace, incluant des autocars, des traversiers marins et fluviaux et les rails ;
  • Protéger les forêts intactes, les zones humides, les marais salants et les plaines inondables comme zone tampon contre les impacts des changements climatiques comme les inondations et l’élévation du niveau de l’océan ;
  • Appuyer la formation/recyclage des travailleurs des industries des carburants fossiles et les jeunes personnes pour satisfaire les besoins d’une économie verte.

David Coon possède 30 années d’expérience en changements climatiques. Il est l’ancien président du Réseau canadien des actions climatiques, il a servi comme membre du comité spécial, formé de tous les partis, sur les changements climatiques en 2016, il a participé au Sommet des Nations Unies sur le climat à Paris en 2005, et à Montréal en 2005 ; il a joué un rôle dans la préparation du plan d’action sur le climat des Gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’Est du Canada en 2001, et il a contribué à la préparation du tout premier plan d’action canadien pour le climat en 1994.

Le programme électoral complet se retrouve ici : https://indd.adobe.com/view/bed666ce-15d5-472c-ae5b-a9158e7f5e56

— 30 —

Renseignements pour les médias : Shannon Carmont
506.440.4980
shannon.carmont@greenpartynb.ca

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif