Le budget coupe l’assistance aux familles pour les couts de chauffage et multiplie les cadeaux aux entreprises

4 FÉVRIER 2014

Au lieu de donner aux familles du Nouveau-Brunswick un coup de pouce pour payer leurs factures de chauffage en augmentant les subventions pour moderniser l’isolation et les systèmes de chauffage, le chef du Parti vert David Coon affirme que le budget de cette année privilégie plutôt les cadeaux aux entreprises.

« La décision de soustraire 3 millions de dollars au budget des subventions à la conversation des résidences d’Efficacité Nouveau-Brunswick, et d’accroitre du même montant le budget d’Investir N.-B. pour les cadeaux aux entreprises nous fait comprendre où se trouvent les priorités de l’administration Alward, » souligne le chef du Parti vert David Coon. « Au moment où nous sommes tous confrontés à des comptes de chauffage exorbitants, l’administration Alward s’empare de l’argent que nous aurions pu utiliser pour diminuer nos couts de chauffage et le donne à des entreprises profitables. Ça n’a pas de sens, » affirme Coon.

Les prêts et les subventions d’Efficacité Nouveau-Brunswick ont aidé 30,000 familles à réduire leurs comptes d’électricité par environ 25 %, en leur faisant faire des économies de 30 millions de dollars par année. Près de 300 millions de dollars ont été investis dans l’économie du Nouveau-Brunswick avec les achats de matériaux de construction, d’équipements et de contrats de service pour réaliser ces économies. Et ces économies d’énergie vont éliminer 160,000 tonnes de pollution par le carbone chaque année.

« Les investissements publics en efficacité énergétique créent plus de développement économique par dollar que tout autre type d’investissement gouvernemental, et ce sont des projets verts, » fait remarquer Coon. « Couper dans le budget d’Efficacité Nouveau-Brunswick par 25 % pourrait nuire aux services offerts aux Néobrunswickois et la contribution apportée à notre prospérité, » prévoit Coon.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif