RENOUVELLEMENT DÉMOCRATIQUE

1.      Renouvèlement démocratique

Une administration verte créerait un Bureau du renouvèlement démocratique se rapportant à l’Assemblée législative afin que le gouvernement puisse activement développer les mécanismes nécessaires pour améliorer l’engagement institutionnel et civique, y compris :

  • les assemblées de citoyens afin de discuter des enjeux en temps opportun et de fournir des réactions aux prises de décisions publiques;
  • fournirait des directives et de l’aide relatives à la création de référendums pour les citoyens sur les prises de décisions importantes;
  • les cercles d’étude de citoyens vont intéresser, éduquer et engager les citoyens de tous les groupes d’âge concernant leurs compétences et leurs activités civiques; et
  • établirait un système électoral avec représentation proportionnelle mixte, comme recommandé par la Commission sur la démocratie législative de l’administration Lord.

2.      Politique sur les électeurs et l’engagement civique

La votation et l’engagement citoyen sont des éléments essentiels pour le fonctionnement sain d’une démocratie et pourtant la participation aux élections est sur le déclin.  Pour renverser cette tendance, une administration verte :

  • enquêterait sur le vote en ligne comme façon d’augmenter son accessibilité et d’améliorer la participation;
  • permettrait plusieurs journées de scrutin, avec plus d’emphase sur le vote par anticipation;
  • élargirait les bulletins de vote afin d’inclure le choix « aucun des noms cités »;
  • encouragerait le vote des jeunes et leur engagement en réduisant l’âge de la votation à 16 ans; en introduisant des élections fictives et des activités parlementaires dans les écoles; et en introduisant des bureaux de scrutin dans les écoles secondaires, les collèges et les universités pour permettre un accès plus facile aux jeunes; et
  • encouragerait des stratégies d’engagement afin de renforcer les normes sociales d’engagement civique et de vote.

3.      Gouvernance locale

La Gouvernance locale devrait être recentrée et revitalisée pour inclure des mécanismes pour s’occuper des enjeux locaux et pour mettre à contribution les citoyens locaux dans le choix et la mise en place de solutions locales.  Une administration verte :

  • établirait des conseils élus des bassins versants et des sous bassins versants qui seraient responsables de maintenir l’intégrité écologique de l’ensemble du bassin versant, avec des représentants de toutes les collectivités; et
  • formaliserait les collectivités selon des frontières définies par les paroisses (Districts de services locaux) avec plusieurs options pour d’autogouvernance sur au moins un niveau minimum de planification et de prises de décisions et des moyens de générer des revenus pour dispenser ces services.

4.      L’accaparement par les sociétés

L’accaparement par les sociétés est bien vivant au Nouveau-Brunswick, allant du contrôle de presque toutes les terres de la Couronne par le secteur industriel jusqu’à la concentration de la propriété de la presse et de la radio au Nouveau-Brunswick.  Il est possible que cette situation perdure partiellement parce que les lois sur les monopoles sont ou bien faibles ou bien inexistantes ou à cause de l’absence de transparence concernant les transferts financiers entre les sociétés et le gouvernement. Le tout est exacerbé lorsqu’un petit groupe d’individus détiennent des intérêts bénéfiques dans plusieurs sociétés dans un seul territoire, mais que les interconnexions ne sont pas formellement dévoilées.  Une administration verte :

  • décrèterait immédiatement un règlement activant un registre des lobbyistes;
  • exigerait que tous les revenus et les impôts fonciers des sociétés payées au Nouveau-Brunswick soient divulgués sur un site Web accessible au public;
  • exigerait que toutes les sociétés qui utilisent des paradis fiscaux et qui favorisent agressivement l’évasion fiscale seraient inéligibles aux concours, aux contrats et aux autres transactions avec le Gouvernement, tels les subventions, les prêts non remboursables ou les crédits d’impôt provincial des sociétés;
  • établirait un registre public en ligne des propriétaires effectifs de toutes les sociétés enregistrées au et/ou faisant affaire au Nouveau-Brunswick;
  • publierait en ligne les contenus et la valeur de chaque contrat de service, de chaque prêt remboursable ou non remboursable et de chaque entente signée avec la province du Nouveau-Brunswick;
  • travaillerait avec le gouvernement fédéral pour poursuivre agressivement les sociétés qui pratiquent l’évasion ou l’évitement fiscal, en vue de modifier la législation fiscale afin de faciliter l’identification et le rapatriement des retenues d’impôt abrités dans les paradis fiscaux;
  • amenderait la règlementation de l’évaluation foncière pour éliminer les exemptions ou les réductions spéciales accordées aux installations industrielles et commerciales; et
  • modifierait la loi sur le financement de l’activité politique de façon à ce que seulement des individus puissent faire des contributions aux partis politiques enregistrés, aux associations de circonscriptions enregistrées, aux candidats indépendants enregistrés, aux candidats à la direction ou aux candidats à une nomination.

5.      Propriété des médias

Alors qu’un monopole des médias imprimés n’est pas dans le l'intérêt primordial d’un débat public et d’une participation démocratique, une administration verte appuierait un média diversifié, indépendant, non conflictuel par l’entremise des mesures suivantes :

  • l’établissement d’un fond en fiducie des médias afin de faciliter l’établissement de médias à but non lucratif ou coopératif, indépendants du gouvernement;
  • une prévision dans la législation qui nécessite un plafond pour la concentration de l’appropriation des médias pour chaque type de média d’information; et
  • l’exigence que les sources de médias d’information révèlent tout conflit d’intérêts entre les milieux d’affaires de leurs propriétaires et les articles et commentaires qu’ils publient ou diffusent.

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif