Droits économiques

a.       Élimination de pauvreté

Afin de surmonter les obstacles systémiques à la pleine participation à la vie économique, ou d’avoir accès à des moyens de subsistance adéquats, une administration verte s’engagerait à l’élimination de la pauvreté en établissant un revenu minimum garanti (ou un revenu annuel garanti) pour s’assurer que les besoins des personnes, des familles et des ainés soient couverts adéquatement, équitablement et sans discrimination.  Ce RAG serait calculé en utilisant les données de Statistiques Canada sur les couts de la vie au Nouveau-Brunswick et en prenant en considération les transferts gouvernementaux et les déductions.  Ces revenus seraient indexés au cout de la vie.  Cela remplacerait le système provincial actuel de bienêtre social et pourrait éventuellement être étendu selon l’empressement d’une future administration fédérale de coordonner et de simplifier les programmes d’appui par l’entremise d’un programme fédéral provincial harmonisé.

Aussi, une administration verte :

  • s’occuperait des besoins d’aide financière à l’intérieur des autres programmes sociaux comme les soins des enfants et l’éducation sans pénaliser financièrement les bénéficiaires d’aide sociale parce qu’ils ont accès à ces programmes sociaux additionnels; et
  • réintroduirait la progressivité dans la structure des impôts pour refléter la capacité de contribuer aux services publics et l’empreinte écologique relativement plus importante des styles de vie à revenus élevés et à haute consommation.

b.      Intervention de la petite enfance

Une administration verte :

  • renforcerait les programmes d’intervention précoce et de soutien aux familles;
  • fournirait aux nouveaux parents les conseils d’une infirmière/éducatrice pour les soutiens initiaux et continus si nécessaire, à partir de la naissance jusqu’à la maternelle; et
  • fournirait des programmes et des ressources fondés dans les collectivités à tous les enfants et les familles, y compris des services mobiles aux familles dans les régions rurales, par exemple, des ressources sur l’éducation des enfants, leur nutrition et leur santé.

c.       Logements abordables

Des logements abordables et efficients pour tous sont un élément central des collectivités autosuffisantes et durables.  Une administration verte :

  • appuierait une approche systémique pour mettre fin à l’itinérance en fournissant des logements rapidement et ensuite fournissant les autres services selon le besoin et, en collaboration avec tous les niveaux de gouvernement, les propriétaires et les partenaires sans but lucratif et secteur privé, mettrait en place une stratégie provinciale pour garantir des logements abordables, accessibles, adéquats et sécuritaires pour tous;
  • entreprendrait la construction écologique de nouvelles unités de logements sociaux et accroitre le nombre de subventions locatives transférables, en s’assurant que les normes d’accessibilité d’un nombre adéquat de ces unités satisfont les besoins des personnes handicapées;
  • faciliterait l’établissement de fiducies foncières communautaires qui utiliseraient les terres municipales et les autres terres publiques, les terres obtenues à titre gratuit, ou des terres achetées en vue d’être retirées du marché immobilier afin de les rendre disponibles pour des logements abordables; et
  • développerait un programme complet de logements publics sociaux qui inclut les logements coopératifs et les logements communautaires sans but lucratif, en accord avec les normes et la certification LEED; et
  • améliorerait les lois et règlements qui entravent le développement de logements abordables, à l’échelle municipale ainsi que provinciale.

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif