Efficacité Nouveau-Brunswick devrait être élargie et non pas démantelée

29 OCTOBRE 2014

(Fredericton, NB) - David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton Sud demande au premier ministre Brian Gallant et au ministre de l'Énergie Donald Arseneault de reconsidérer leur plan de démantèlement d'Efficacité Nouveau-Brunswick, cette société d'État créée pour développer le secteur des services énergétiques qui aide les propriétaires d'entreprises et de résidences à réduire leurs couts de chauffage.

« Ce serait une erreur de supprimer Efficacité Nouveau-Brunswick, » affirme David Coon. « C'est un outil essentiel pour bâtir une nouvelle économie verte, qui créerait du travail valorisant et qui encouragerait la naissance de nouvelles entreprises dans l'industrie des services en efficacité énergétique. »

Selon une étude économie préparée en 2012 par le ministère de l'Énergie, l'efficacité énergétique possède le potentiel de créer 360 emplois par année et d'augmenter le PIB du Nouveau-Brunswick par 218 millions de dollars par année.

Efficacité Nouveau-Brunswick a été mis en place par la loi sur l'Agence de l'efficacité et la conservation énergétiques du Nouveau-Brunswick de 2005 pour agir comme principale organisation qui favorise l'efficacité et la conservation énergétique dans la province et pour promouvoir le développement du secteur des services d'efficacité énergétique dans l'économie du Nouveau-Brunswick.

« L'efficacité énergétique est un moteur du développement économique du Nouveau-Brunswick, » conclut Coon. « Efficacité Nouveau-Brunswick a déjà influencé plus de 300 millions de dollars d'investissement privés dans notre économie et épargné aux propriétaires d'entreprises et de maisons plus de 30 millions de dollars annuellement en couts énergétiques, et ce tout en réduisant notre empreinte de carbone. C'est précisément la nature de la nouvelle économie : c'est du développement économique durable, » souligne Coon.

- 30 -

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif