Au début

Cela fait un peu plus d’un mois que j’ai été élu chef du Parti vert. Tel que promis, je me suis lancé à plein régime et je n’ai pas regardé en arrière. Notre bureau est en place et fonctionne grâce à l’aide de Susan Smissaert et de Katie O’Rourke. Des bénévoles qui travaillent durant les heures normales d’ouverture. 

J’ai déjà visité Miramichi et fais deux voyages à Moncton pour participer aux sommets sur la pauvreté et sur l’alimentation de proximité. Et je me suis rendu à l’Assemblée législative pour être informé par le Greffier adjoint sur l’état et les travaux des divers comités législatifs. J’ai l’intention d’observer la période des questions quotidiennement afin d’être capable de faire connaitre mes commentaires aux médias.

Il est essentiel de mettre en place une stratégie de communication pour atteindre tous les NéoBrunswickois afin qu’ils apprennent à nous mieux connaitre. Je me rends aux conférences de presse du gouvernement, comme les récentes sur les gaz de shale, afin de fournir la perspective du Parti vert. Nous émettons des nouvelles chaque semaine. Chaque mois, je vais soumettre mes commentaires aux journaux de la province.

Pour rester en contact, assurez-vous de cliquer Ami sur ma page Facebook au http://www.facebook.com/david.coon.9237 ou suivez-moi sur Twitter @davidccoon. Et n’oubliez pas de dire que vous aimez la page Facebook du Parti vert au http://www.facebook.com/pages/Green-Party-of-New-Brunswick. Par ailleurs, je prépare avec Marc Léger un bénévole, des podcasts mensuels sur le Parti vert qui seront reliés à tous ces sites. Et bien entendu, nous avons commencé la publication de notre lettre mensuelle avec l’aide d’Ayesha Ali, une autre bénévole.

Notre efficacité dépend d’un réseau solide de bénévoles qui acceptent un nombre inimaginable de tâches de la présence au bureau jusqu’à fournir des avis sur notre politique de la santé. Nous avons déjà communiqué avec les membres de la région de Fredericton et formé une équipe de bénévoles qui se rencontre au bureau. La prochaine étape consiste à communiquer avec l’ensemble des membres pour savoir quelles sont les habiletés et expertises que les membres voudraient contribuer.

J’ai travaillé pour renforcer l’équipe de notre « cabinet fantôme » et je travaille déjà avec un nombre de nos défenseurs pour préparer des stratégies pour faire progresser nos politiques. Jim Wolstenholme, notre défenseur de la santé travaille sur une proposition de réforme de nos politiques sanitaires actuelles. Dans le cadre de cet effort, nous rencontrons des défenseurs de la santé mentale des enfants et des centres de santé communautaire. Andy Secord, économiste basé à Fredericton, est notre nouveau défenseur des finances et il nous a offert des conseils concernant les redevances prélevées sur nos richesses naturelles.

Les finances du Parti ont profité du lancement de la campagne « Donateurs du siècle vert » lors de la convention de la course à la chefferie, et nous avons maintenu l’élan de cette campagne avec l’expédition d’une lettre à tous nos membres.

L’élection aura lieu dans moins de deux ans, alors j’ai commencé à parler à des candidats potentiels et à ceux qui s’étaient présentés pour le Parti vert lors de la dernière élection. Une des meilleures façons d’être bénévole pour le Parti vert est de participer à l’échelle locale aux activités de votre association de circonscription électorale (ACE). Et s’il n’existait pas d’ACE dans votre circonscription, pourquoi ne pas vous réunir avec un ou deux autres membres et en fonder une. Je serais heureux de vous aider à le faire.

Le Conseil provincial est responsable de la gouvernance du Parti vert et à titre de chef, je deviens automatiquement membre de ce conseil. Jusqu’ici, j’ai participé à deux rencontres du Conseil provincial.

Au cours de mes déplacements, je suis chaleureusement reçu par les NéoBrunswickois qui me disent continuellement que le temps est arrivé pour un véritable changement. On considère le Parti vert comme représentant ce véritable changement par rapport aux autres partis. Les gens que j’ai rencontrés recherchent dans le Parti vert une approche toute nouvelle et on attend beaucoup de nous. Nous ne les abandonnerons pas.

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif