L’administration doit agir rapidement concernant les services de la santé de la procréation des femmes

10 AVRIL 2014

La fermeture de la clinique Morgentaler à Fredericton met en évidence la nécessité pour l’administration Alward d’agir rapidement pour mettre en place des services de soins de santé pour les femmes du Nouveau-Brunswick, selon David Coon, chef du Parti vert.Le défenseur de la santé et du statut de la femme au Parti vert Marilyn Merritt-Gray rappelle que les composantes centrales des services provinciaux de la santé de la procréation doivent inclure : le dépistage et le traitement, les méthodes et les renseignements sur la contraception, ainsi que les services d’avortement.

Elle ajoute que la planification et la prestation des services d’avortement pour les femmes du NB doivent s’insérer dans un modèle de soins centré sur les femmes qui reconnaisse et respecte les droits des femmes de maitriser leur vie reproductive. L’accès à l’ensemble des services de santé reproductive y inclut ceux relatifs à l’avortement, doit être disponible aux femmes, quel que soit l’endroit où elles vivent dans la province.

« Notre système de soins de santé doit mieux travailler avec les femmes du Nouveau-Brunswick, » déclare Merritt-Gray. « Cela veut dire que l’administration Alward doit abroger le règlement 84/20 qui impose des restrictions inacceptables aux femmes qui ont besoin d’avoir accès à des services sécuritaires d’avortement au moment opportun. »

Le chef du Parti vert, David Coon, demande au ministre de la Santé Ted Flemming d’établir immédiatement un groupe de travail sur les services sociaux et de santé avec le mandat d’assister à la transition et à la transformation des services d’avortement au Nouveau-Brunswick.

    BLOGUE DU CHEF

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif