Le chef du Parti vert répond aux plans d’action économiques de la province

8 SEPTEMBRE 2016

Fredericton — David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton, est préoccupé que le plan de croissance économique nie d’importantes opportunités économiques au sein de l’économie écologique.

« Je suis heureux que le premier ministre a identifié les aliments locaux et le réseau intelligent comme des possibilités de croissance pour le Nouveau-Brunswick parce que j’ai championné ces deux dossiers. Par contre, un plan économique qui ne tient pas contre des changements climatiques n’est pas abouti. » a dit M. Coon. « Il y a de vraies possibilités de croissance économique pour le Nouveau-Brunswick au sein des technologies propres incluant la transportation, la construction et la rénovation de bâtiment écologiques et aussi dans la bioéconomie, ayant encore plus de potentielle de croissance immédiate et soutenue que l’oléoduc Énergie Est. »

Le plan d’action économique reconnait à juste titre que le développement doit se faire au niveau local en imposant la création des plans de développement économique régional tout autour de la province

« Un plan économique régionale, c’est une bonne idée, mais nous avons besoin d’une capacité, autorité et des ressources locales pour les développer et les réaliser. » a dit M. Coon . « Le Nouveau-Brunswick a besoin d’un Département de développement régional pour travailler avec les communautés pour produire et élaborer ses plans. »

M. Coon fait partie du Comité spécial sur les changements climatiques, qui sollicite actuellement l'apport du public sur les façons de réduire l’empreinte de carbone du Nouveau-Brunswick tout en développant l’économie.

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif