Le parti vert appuie la contestation judiciaire de la fracturation au Nouveau-Brunswick

11 AVRIL 2012

Les membres du Parti vert du Nouveau-Brunswick ont voté pour appuyer la contestation judiciaire lancée par plusieurs groupes communautaires contre la fracturation au Nouveau-Brunswick lors de leur assemblée annuelle en mars dernier.

Le défenseur de l'énergie renouvelable du parti, Rick Roth, affirme : « Voici une contestation courageuse contre la précipitation mal avisée du gouvernement conservateur pour industrialiser de grandes régions du Nouveau-Brunswick afin d'obtenir des revenus de l'exploitation des gaz de schiste ».

Des groupes de citoyens inquiets ont formé « Know Shale Gas NB » pour contester le projet du gouvernement qui consiste à exploiter les gaz de schiste au Nouveau-Brunswick. Deux représentants d'un de ces groupes, le « Hampton Water First », ont présenté leur proposition lors de l'assemblée annuelle du Parti vert.

Le groupe propose de présenter une requête devant la Cour contre le gouvernement provincial dans le but de mettre fin à l'exploration des gaz de schiste dans la Province. Grâce à la mise en lumière des répercussions environnementales, économiques et sociales, la contestation judiciaire paraîtra dans les médias du pays et le cyberespace mondial, permettant ainsi aux Néobrunswickois de décider si l'exploitation des gaz de schiste est la bonne voie à suivre. L'embauche d'une équipe juridique pour exposer le bienfondé de leur argument et le recours à des spécialistes pour présenter leurs preuves pourrait coûter environ 500 000 $, une somme qui proviendra des dons de la population. Les détails de la contestation judiciaire sont sur le site de « Know Shale Gas NB » à cette adresse : http://KnowShaleGasNB.ca

Roth ajoute : « Les principes du Parti vert exigent un programme robuste de développement de combustibles autres que les combustibles fossiles et l'utilisation des gaz de schiste va à l'encontre de ces principes. Nous avons appuyé l'interdiction des activités d'exploitation des gaz de schiste par le passé et nous sommes donc heureux d'appuyer cette initiative ».

Roth conclut : « Mettre fin de façon permanente à l'exploitation des gaz de schiste est essentiel pour assurer notre sécurité énergétique et garantir un environnement sans pollution pour nos enfants et nos petits-enfants. Cette contestation judiciaire mérite l'appui sans réserve de notre parti de même que l'appui de tous les Néobrunswickois ».

Personne-ressource : Rick Roth du Parti Vert du Nouveau-Brunswick, défenseur de l'énergie renouvelable

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif