LE CHEF DU PARTI VERT ANNONCE QUE DES NOUVELLES CIBLES POUR LES ÉMISSIONS CRÉERONT DES EMPLOIS ET DE LA PROSPÉRITÉ

1 SEPTEMBRE 2015

Fredericton – Le chef du Parti vert David Coon dit que la décision des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et les premiers ministres de l’Est du Canada d’adopter pour 2030 une fourchette de réduction de gaz à effet de serre (GES) d’au moins 35 à 45 % en deçà des niveaux de 1990 devrait catalyser la création d’une nouvelle économie sobre en carbone.

«Renforcer nos cibles à couper la pollution par le carbone créera de opportunités importantes afin d’amorcer les développements économiques et la création d’emplois afin de réduire notre dépendance aux carburants fossiles, » explique David Coon, député de Fredericton-sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick. « C’est le stimulant économique dont nous avions besoin puisque nous sommes en récession ici au Canada, » dit M. Coon.

Le 11 août 2015, le Premier ministre Gallant avait écrit au chef du Parti vert disant que « la province allait renforcer ses actions envers les changements climatiques...et que le gouvernement comprend qu’il existe un vrai potentiel pour le développement d’une économie soutenable, innovatrice et la création d’emplois à long terme... ».

Le chef du Parti vert demande donc au Premier ministre d’observer ses mesures envers les changements climatiques en tant qu’importantes interventions afin de stimuler et croître l’économie du Nouveau-Brunswick.

-30-

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif