Tournée du chef du Parti vert sur la nouvelle économie

25 FÉVRIER 2013

Aujourd’hui, le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon, a annoncé lors d’une conférence de presse qu’il ferait une tournée de la province pour visiter les entreprises, les coopératives et les entreprises sociales qui bâtissent la nouvelle économie du Nouveau-Brunswick.

« Une nouvelle économie se développe dans la coquille de l’ancienne économie non durable, » constate David Coon, chef du Parti vert. « Partout dans la province, il existe des entrepreneurs, des coopérateurs, des producteurs du secteur primaire, des artistes et des innovateurs sociaux qui remodèlent notre économie pour qu’elle soit plus locale, plus verte et moins dépendante des carburants fossiles tout en étant accessible à tous. Et tout ça, sans fracturation ni pipeline pour les sables bitumineux de l’Alberta, » ajoute-t-il.

La tournée « nouvelle économie » du chef du Parti vert a l’intention d’accroitre la sensibilisation de la population aux entreprises qui réorganisent l’économie du Nouveau-Brunswick pour qu’elle devienne durable et fondée sur les collectivités. Il aimerait que le premier ministre Alward appuie ces efforts avec une stratégie de remplacement des importations et qu’il s’engage à aider les villes, les municipalités et les collectivités rurales à devenir plus autonomes en nourriture, en énergie, en finance et en transport.

« Comme un poète gallois a déjà écrit, je veux rendre l’espoir plus concret et le désespoir moins convaincant, » affirme Coon.

« Il est temps de cesser de rechercher le salut de notre économie hors de nos frontières. La vieille économie ne reviendra pas. Nous bâtirons une nouvelle économie fondée sur nos propres forces en tirant avantage de l’ingénuité et de la détermination de notre population. Nous faisons partie d’une petite province ce qui nous rend différents des autres. Nous devons bâtir sur ce que nous sommes, » souligne Coon.

Le 28 février, Coon commencera sa tournée sur la nouvelle économie dans les comtés Carleton et Victoria. Il sera dans la région du grand Moncton du 14 au 16 mars.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif