Les Verts créeraient des forêts communautaires

23 SEPTEMBRE 2010

Pour les générations à venir

Le chef du Parti vert, Jack MacDougall a annoncé aujourd'hui qu'une administration du Parti vert remettrait à neuf la loi sur les terres et forêts de la Couronne qui date de trente ans, pour créer des forêts communautaires à l'intérieur et adjacentes aux municipalités et aux Premières nations. Les collectivités rurales auraient ainsi le pouvoir de contrôler l'utilisation des ressources forestières à proximité et de conserver une portion des droits de coupe.

« Nos terres de la Couronne devraient être une source de revenus locaux et les collectivités devraient se charger de la surveillance et de la conservation de la forêt, » souligne le chef du Parti vert, Jack MacDougall. « Mais sous le régime actuel, c'est impossible. Maintenant, on a donné à chaque arbre le nom d'une compagnie. Les forêts communautaires seraient rattachées aux collectivités et non aux compagnies, » affirme MacDougall.
MacDougall a dit que les Verts établiraient un Service forestier du Nouveau-Brunswick pour gérer les forêts publiques en poursuivant des objectifs pour la population. La responsabilité de gestion relève en ce moment des compagnies propriétaires des moulins de pâte et papier dans la province, alors elles reçoivent une réduction de 25 % des droits de coupe. Cette réduction serait éliminée pour contribuer au financement du nouveau service forestier.

« Les coupes à blanc sont un fléau pour notre province et nous limiterions son utilisation à de rares cas où c'est absolument la seule option, » ajoute MacDougall. « Les coupes à blanc tuent les emplois, tuent la faune et tuent l'espoir, » dit-il. « Et par ailleurs, les propriétaires de lots boisés ne peuvent faire compétition aux coupes à blanc sur les terres de la Couronne. Nous arrêterons de porter atteinte à leurs marchés avec le bois à bon marché coupé à blanc sur les terres de la Couronne. »

Les candidats du Parti vert, Jimmy Lawlor dans la Haute-Miramichi et Tegan Wong-Dougherty dans Carleton vont organiser un forum public sur les forêts communautaires vendredi soir.

La plateforme électorale du Parti vert est disponible au www.gogreennb.ca et au www.viragevertnb.ca

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif