SOINS DE SANTÉ

1.      Soins préventifs

Une administration verte adopterait un système de soins préventifs comme pilier de notre système de soin public, y compris :

  • une concentration sur les mesures préventives par des activités physiques et mentales, comme des programmes d’éducation physique et d’éducation en plein air de la maternelle jusqu’à la fin du secondaire;
  • le soutien aux bons choix alimentaires, par exemple avec des taxes de consommation sur les aliments vides;
  • le renforcement de la règlementation sur la pollution et l’introduction progressive d’une interdiction de rejeter des carcinogènes (substances causant le cancer) et des toxines affectant la reproduction et le développement (affectant le développement des hormones, du cerveau, de la motricité et du fœtus) dans l’air, l’eau ou le sol; et
  • un programme de soins de santé régionaux et décentralisés avec offre de services et gouvernance par des cliniques de santé communautaire faisant partie d’un système intégré de soins.

2.      Réformation des soins de santé

Une administration verte éliminerait les plafonds imposés aux numéros de facturation à l’assurance-maladie.

3.      Transferts monétaires pour la santé

Une administration verte travaillerait avec les autres provinces maritimes pour faire comprendre au gouvernement fédéral qu’il doit ajuster les transferts monétaires pour la santé par habitant en tenant compte de l’âge de la population.

4.      Santé des femmes

Considérant que la santé des femmes, incluant celle des femmes marginalisées, et la santé des personnes issues de la diversité sexuelle, de genre et corporelle, passe par la reconnaissance du droit à leur propre autodétermination et au contrôle de leur corps, une administration verte :

  • soutiendrait et promouvrait les recherches favorisant la santé des femmes;
  • garantirait un accès à des ressources en matière de santé et de services sociaux qui soient adaptées physiquement et exemptes de préjugés, et voir à inclure des mesures pour réduire la marginalisation sociale;
  • favoriserait l’accès à des moyens de contraception gratuits dans les écoles secondaires, les collèges et les universités; 
  • prendrait en considération le fait que les besoins des femmes diffèrent selon l’âge; et
  • lutterait contre la stigmatisation, la discrimination, la judiciarisation et l’invisibilité des femmes vivant avec le VIH et/ou le VHC.

5.     Sagefemmes et maisons de naissance

Une administration verte intègrerait la profession règlementée de sagefemme et les maisons de naissance dans le système public de santé pour que les femmes puissent choisir d’avoir leur enfant à la maison et choisir leurs propres auxiliaires de naissance (à leurs frais) sans répercussions légales.

6.      Santé des ainés

Une administration verte:

  • garantirait un accès opportun aux services de soins de santé aux ainés en convalescence d’un évènement médical grave.  Les meilleures pratiques dans les hôpitaux incluent une consultation avec le patient et les membres de sa famille pour déterminer quelles sont les activités que le patient veut reprendre, et comment intégrer ces buts dans le plan de soins.  Les membres de l’équipe de soins de l’hôpital doivent encourager et faire la promotion d’un retour aux fonctions normales.  Le but poursuivi doit être la reconquête de la mobilité et la reprise des activités quotidiennes;
  • modifierait le paradigme des soins de santé du traitement pour la prévention, ce qui s’occuperait des causes sous-jacentes des évènements sévères qui qui ont entrainé initialement les ainés à l’hôpital : questions d’équilibre, de confusion et de polypharmacie (l’utilisation de médicaments qui compromettent l’activité ou la mobilité, entre autres;
  • introduirait un programme d’assurance-médicament pour s’assurer que les médicaments prescrits sont inclus dans la couverture de l’assurance-maladie du Nouveau-Brunswick;
  • introduirait que les établissements de soins de longue durée relèvent du système de santé publique, avec le personnel et les ressources déterminées par les besoins plutôt que par les couts; et
  • créerait un programme efficace de soins à la maison qui fournit des services à la maison et de l’assistance à la population vieillissante en rémunérant d’un salaire décent les travailleurs des soins à domicile.

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif