Immigration

       Immigration

Qu’une personne arrive au pays comme réfugié, travailleur migrant, comme étudiant international ou résident permanent, elle contribue au tissu social, culturel et économique de la province.  La majorité des immigrants et des réfugiés qui arrivent au Nouveau-Brunswick ne s’établit pas ici.  Une administration verte:

  • fournirait tous les services aux nouveaux arrivants au même endroit dans au moins six régions géographiques.  Non seulement cette solution serait un modèle économique de choix, mais elle permettrait aussi une centralisation de l’expertise et offrirait aux nouveaux arrivants une meilleure chance d’intégration et de succès;
  • réviserait le Programme de financement de la reconnaissance des titres de compétences étrangers, afin de s’assurer que des mesures et des appuis adéquats sont en place pour accorder aux nouveaux arrivants la reconnaissance qu’ils méritent;
  • accroitrait l’accès à des traducteurs, des psychologues et des services sociaux à temps complet dans le système des écoles publiques pour les enfants réfugiés, selon les besoins;
  • assurerait que les enseignants, les médecins et les fonctionnaires, souvent en première ligne de communication et d’appui pour les réfugiés et les immigrants, soient adéquatement préparés pour ces nouveaux défis en préparant et offrant des ateliers sur la sensibilité culturelle, entre autres choses; 
  • fournirait la Clinique de réfugiés au Nouveau-Brunswick avec un financement particulier pour lui permettre de grandir et de demeurer durable, et encouragerait et appuierait l’addition de plus de service juridique concernant la loi sur l’immigration; 
  • instaurerait une campagne d’éducation, avec de la publicité et du matériel distribué dans les bureaux publics et les écoles, pour appuyer l’augmentation de l’émigration et pour dissiper les mythes contre l’immigration et les réfugiés;
  • ferait pression sur l’administration fédérale pour qu’elle suspende l’Accord sur les tiers pays surs, pour qu’elle abolisse la Liste des pays d’origine désignés, qui ne légitiment pas les demandes provenant de ces pays parce qu’ils sont considérés comme surs, et pour qu’elle augmente la cible d’admission bien au-dessus de la cible actuelle de 40 000 réfugiés; et
  • faciliterait la disponibilité du Programme des candidats des provinces pour les travailleurs étrangers temporaires comme façon de fournir directement un parcours vers la résidence permanente.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif