Le commissaire à l'intégrité confirme le droit du public de connaître le tarif de location du nouveau centre d'accueil touristique

Fredericton - Le 16 janvier, le commissaire à l'intégrité Deschênes a publié un rapport des conclusions de l'enquête relatif à une demande d'information déposée par David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, le 2 février 2017.

«L'année dernière, j'ai déposé une demande d'information en ce qui concerne la convention de bail entre le ministère des Transports et Infrastructure et Irving Oil pour le nouveau centre d'information touristique à St. Stephen,» a déclaré M. Coon.

À l'origine, le Ministère a retenu la superficie en pieds carrés, la durée du bail et le montant du loyer payé. Suite à des processus informels avec le commissaire, une partie de ces détails ont été publiés en décembre 2017. Ils ont continué de retenir le taux de loyer annuel que le commissaire avait recommandé de divulguer.

«Ma demande au ministère aurait dû être simple, mais ça plutôt été une année de lutte pour l'information qui devrait déjà être publique», dit M. Coon. «Les secrets gouvernementaux à propos des dépenses de fonds publics doit cesser.»

Coon poursuit présentement devant les tribunaux les détails financiers des contrats dirigeant les foyers de soins partenariat public privé (dits P3) à l'échelle de la province associés à une autre demande d'information refusée par le ministère du Développement social.

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif