LE CHEF DU PARTI VERT PARTICIPE À UNE CONFÉRENCE NATIONALE DE PARLEMENTAIRES

19 JUILLET 2016 Fredericton — Cette semaine, David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, est à St. John’s, à Terre-Neuve, pour explorer et échanger des idées provenant de corps législatifs efficaces de l’ensemble du Canada.« J’ai bien hâte d’assister à de nombreuses séances, notamment une sur la façon d’assurer l’efficacité des comités multipartites », a affirmé M. Coon. « De telles séances arrivent à point nommé pour nous puisque nous intensifierons cet été nos efforts au sein du Comité spécial sur les changements climatiques. » continuer la lecture

Les projet de loi du chef du Parti vert mourront au feuilleton

8 JUILLET 2016 Fredericton – David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-sud est déçu puisque il vraisemblable que ses quatre projets de loi et motions mourront au feuilleton lorsque l’Assemblé législative s’ajournera cette semaine.« À cause de l’horaire sporadique présentée par le gouvernement cette session, je n’ai pas pu passer à travers la moitié de mon programme législatif, » dit M. Coon. « Deux de mes projets de loi n’ont même pas passées l’étape de la deuxième lecture. » continuer la lecture

La fête du Canada : célébrons notre diversité

1 JUILLET 2016 Fredericton– David Coon, député de Fredericton-sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick a partagé cette annonce aujourd’hui pour la fête du Canada :« Aujourd’hui est une journée pour se réunir avec sa famille et ses amis pour célébrer le Canada, notre chez-nous. Aujourd’hui est une journée spéciale, elle sera la première fête du Canada pour les centaines de familles Syriennes et les nouveaux et nouvelles arrivés/es que nous avons accueilli au Nouveau-Brunswick cette année passée. continuer la lecture

LA JOURNÉE NATIONALE DES AUTOCHTONES SOULIGNE LA NÉCESSITÉ DE LA RÉCONCILIATION

21 JUIN 2016 Fredericton — À l’occasion de la Journée nationale des Autochtones, David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, demande au gouvernement d’accorder la priorité à la réconciliation avec les Premières nations du Nouveau-Brunswick : les Wolastoqiyik, les Mi’kmaq et les Pescomody.« Nous devons mettre en œuvre les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation du Canada pour aboutir à une réconciliation réelle entre le gouvernement et les Premières nations du Nouveau-Brunswick », a signalé Coon. « Une mesure immédiate serait l’adoption du projet de loi 10, loi que j’ai proposée pour que tous les élèves apprennent à connaître nos rapports fondés sur des traités avec les Premières nations et le legs des écoles résidentiels et pour favoriser la compréhension et le respect interculturels. » continuer la lecture

Déclaration du chef du Parti vert sur la Journée mondiale des océans

8 JUIN 2016 Fredericton — David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton Sud a fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale des océans :« Nous devons nous rappeler que notre dépendance excessive envers les carburants fossiles ne déstabilise pas seulement le climat, mais que la pollution par le carbone provoquée acidifie les eaux des océans ici même au Nouveau-Brunswick. Sans changements, cela pourrait constituer un risque à long terme pour nos prises de homards, » fait remarquer Coon.Un tiers de toutes nos émissions de carbone est absorbé par la surface des océans et converti en acide carbonique, créant ainsi un environnement plus acide pour la vie marine. Durant les soixante-quinze dernières années, les scientifiques fédéraux des pêches ont déjà observé l’augmentation de l’acidité de la baie de Fundy et du sud du golfe du Saint-Laurent. continuer la lecture

Semaine canadienne de l'environnement

5 JUIN 2016 Le temps de passer à l'action   continuer la lecture

Lettre ouverte aux Premiers ministres de l'Atlantique :

17 MAI 2016 Premier ministre Brian GallantPremier ministre Wade MacLauchlinPremier ministre Stephen McNeilPremier ministre Dwight BallLa disparitéLes différences entre les provinces de l’Atlantique et le reste du Canda demeurent. Les administrations successives à Ottawa ont toujours fait des choix en matière de politique publique, de dépenses pour des subvention industrielles et des infrastructures qui ont avantagé le Québec, l’Ontario et l’ouest du pays mais au détriment du Canada Atlantique. Toutefois, l’urgence nouvelle de transition vers un économie sans carbone offre à notre région l’occasion de garantir le bienêtre collectif et les moyens de subsistance pour notre population et nos collectivités pour bien des générations encore à venir. continuer la lecture

Le chef du Parti vert est inquiet par le nouveau programme d’emplois d’été pour les étudiants

12 MAI 2016 Fredericton – Le vendredi 6 mai, David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, a écrit à Francine Landry, la ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, pour lui faire part de ses préoccupations concernant la restructuration du programme d’emplois d’été pour les étudiants de la province.« Lorsque les étudiants se sont inscrits au programme en avril, ils ne savaient pas qu’ils faisaient concurrence pour l’un des rares certificats d’admissibilité au programme d’emplois d’été subventionnés par la province », a dit M.Coon. « De plus, le secteur privé peut maintenant engager des étudiants dans le cadre du programme de subvention de la province, ce qui désavantage particulièrement les groupes communautaires à but non lucratif. » continuer la lecture

Le Jour mondial de la Terre : un temps pour action climatiques

21 AVRIL 2016 Fredericton – À l’occasion du Jour mondial de la Terre le vendredi 22 avril, David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, aimerait que le Comité spécial sur les changements climatiques entame ses travaux.« En ce Jour de la Terre, le premier ministre Trudeau sera à New York pour signer l’Accord de Paris, dans lequel le Canada s’engage à contribuer à éviter un réchauffement de 2 °C », a dit M. Coon. « Si le Nouveau-Brunswick va faire sa part pour réduire le recours aux combustibles fossiles, nous devons commencer à agir. Pour y parvenir, le comité spécial doit entamer maintenant ses travaux. » continuer la lecture

L’avis de public, une nécessité aux réformes municipales

13 AVRIL 2016 Fredericton– Le gouvernement du Nouveau-Brunswick travaille sur des grands changements qu’il veut apporter à la Loi sur les municipalités et la Loi sur l’urbanisme et présenter un nouveau projet de loi cet automne. David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick demande que le gouvernement s’engage dans une conversation sérieuse avec le public portant sur leurs propositions avant de les présenter en tant que législation devant l’Assemblé législative.« Il est très important que les municipalités aient plus de pouvoir et contrôle sur leur destins, mais les changements législatifs ne doivent pas réintroduire les anciennes inégalités, » a dit M. Coon. continuer la lecture

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif