Le projet de loi sur les emplois verts est propulsé à l’avant-scène

6 AVRIL 2016 Fredericton – David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, a présenté le 2 décembre 2015 le projet de loi 5, intitulé Loi sur les emplois verts. Le jeudi 7 avril 2016, le projet de loi intitulé Loi sur les emplois verts sera débattu à l’étape de la deuxième lectureafin de déterminer si une majorité des parlementaires appuieront en principe le projet de loi pour permettre son renvoi au comité aux fins d’étude article par article et d’amendement éventuel.« J’ai bien hâte que mon projet de loi sur les emplois verts soit débattu », a dit M. Coon. « Il représente le fruit d’un travail collaboratif et de consultations qui se sont déroulées pendant des mois. J’ai fait une tournée de huit collectivités de la province où j’ai rencontré des centaines de personnes du Nouveau-Brunswick afin de discuter de la façon dont mon projet de loi pourrait aider à bâtir une économie verte. S’il est adopté, il permettra la création rapide d’emplois partout dans notre province. » continuer la lecture

Le chef du Parti vert cherche à résoudre la situation concernant les employés syndiqués de Covered Bridge

9 MARS 2016 Fredericton – Le mardi 8 mars, David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, a fait parvenir une lettre à Francine Landry, ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, pour demander que soit nommé un médiateur indépendant afin de résoudre l’impasse entre les employés et la direction de la Covered Bridge Potato Chip Company.La grève a commencé le 5 janvier, à la suite de tentatives de médiation ratées remontant à juin de l’année dernière. Dans la foulée de la grève, le syndicat a décidé d’appeler au boycottage dans le but de rappeler la direction à la table de négociation. continuer la lecture

Journée internationale des femmes

8 MARS 2016 Fredericton – David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, a fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée internationale de la femme le mardi 8 mars :« Pour la première fois depuis la création de la Journée internationale de la femme, notre Cabinet fédéral est composé d’un nombre égal de femmes et d’hommes. La composition du cabinet envoie un message important aux jeunes femmes et aux filles, soit que les femmes et les hommes prennent ensemble les décisions importantes quant à l’avenir de notre pays, dont celles requises pour éliminer la pauvreté ne sont pas les moindres. continuer la lecture

La conférence des premiers ministres devrait appuyer le NB à tracer la voie pour le Canada vers l’énergie verte

2 MARS 2016 Fredericton - Ce jeudi, le premier ministre Gallant a la chance lors de la conférence des premiers ministres à semer les graines d’un changement transformateur pour le Nouveau-Brunswick et le reste du Canada, selon David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick.« Le Nouveau-Bruswick devrait devenir un laboratoire ambulant pour le Canada afin de faire la transition vers l’énergie verte qui est nécessaire afin de transformer le secteur du transport, nos édifice et nos réseaux électriques. C’est ce que devrait être au cœur du premier accord fédérale-provinciale, signé avec le Nouveau-Brunswick pour combattre le bouleversement de notre climat et donner à notre économie un coup d’envoi, » a dit M. Coon. continuer la lecture

Les réponses de David Coon, chef du Parti vert, sur le rapport émis par la Commission sur la fracturation hydraulique

26 FÉVRIER 2016 Fredericton - David Coon, député pour Fredericton-sud et chef du Parti vert, est content que la Commission sur la fracturation hydraulique affirme que l’économie du Nouveau-Brunswick doit effectuer la transition vers une nouvelle réalité économique et environnementale afin d’instaurer une société à faibles émissions de carbone. Il est temps que nous devrons modifier nos façons de produire et de consommer l’énergie.« Il est clair que la voie à suivre est de créer des conditions qui nous permettrons d’accroître les secteurs des énergies vertes et renouvelables au Nouveau-Brunswick » a déclaré M. Coon. « L'ère des combustibles fossiles se fane. L’industrie du gaz de schiste est terminé au Nouveau-Brunswick. Le monde entier se tourne vers les énergies vertes. » continuer la lecture

Élaboration d’une stratégie nationale sur le climat : idées pour le premier ministre Gallant

26 FÉVRIER 2016 Partie V : nouvelle vision pour le logementFredericton – Le 3 mars, le premier ministre Gallant participera à une conférence des premiers ministres organisée par le premier ministre Trudeau pour discuter d’une stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques. David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, a quelques suggestions pour le premier ministre Gallant.« Une excellente occasion se présente pour aider les gens du Nouveau-Brunswick à réduire leur empreinte carbone dans leur maison grâce à la bonne combinaison d’incitatifs et de normes », a dit M. Coon. « Nous n’avons pas encore de code provincial du bâtiment juridiquement contraignant, ce qui garantirait que les nouvelles maisons seraient construites conformément à des normes élevées en matière d’efficacité énergétique, car le gouvernement a refusé de proclamer la Loi sur le Code du bâtiment du Nouveau-Brunswick que l’Assemblée législative a adoptée en 2009. » continuer la lecture

Stratégie de lutte contre les changements climatiques au Nouveau-Brunswick : idées pour le premier ministre Gallant

18 FÉVRIER 2016 Partie IV : rêves chimériques brisésFredericton – Dans deux semaines, le premier ministre Gallant participera à une conférence des premiers ministres organisée par le premier ministre Trudeau pour discuter d’une stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques. David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, a quelques suggestions pour le premier ministre Gallant.« Le premier ministre Gallant peut prendre immédiatement des mesures de création d’emplois qui n’exigent pas d’investissement massif dans l’ancienne économie fondée sur le carbone, en appuyant mon projet de loi sur les emplois verts, par exemple. Le projet d’Oléoduc Énergie Est se heurte à un mur d’opposition et risque très bien de ne jamais se concrétiser », a dit M. Coon. continuer la lecture

UNE REDEVANCE EFFICACE SUR LE CARBONE – STRATÉGIE DE LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU N-B : LES IDÉES

11 FÉVRIER 2016 PARTIE IIIFredericton – Au début du mois de mars, le premier ministre Gallant participera à une conférence des premiers ministres organisée par le premier ministre Trudeau pour discuter d’une stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques. David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, a quelques suggestions pour le premier ministre Gallant.« Le premier ministre Gallant devrait établir une redevance sur le carbone à imposer là où le carbone entre dans l’économie du Nouveau-Brunswick », a dit M. Coon. « Ainsi, une redevance serait imposée aux personnes qui apportent du charbon, du pétrole ou du gaz naturel au Nouveau-Brunswick. » continuer la lecture

NOUVELLE VISION POUR LE TRANSPORT – STRATÉGIE DE LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU NOUVEAU-BRUNSWICK : LES IDÉES

4 FÉVRIER 2016 PARTIE IIFredericton – Au début du mois de mars, le premier ministre Gallant participera à une conférence des premiers ministres organisée par le premier ministre Trudeau pour discuter d’une stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques. David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, a quelques suggestions pour le premier ministre Gallant.« Puisque près du tiers des émissions de gaz à effet de serre au Nouveau-Brunswick proviennent du secteur du transport », a dit M. Coon, « il est essentiel que le premier ministre Gallant négocie un soutien d’Ottawa pour élargir les services de transport en commun et offrir des incitatifs à l’achat de véhicules alimentés par l’électricité et les biocarburants. » continuer la lecture

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif