Megan Mitton recherche candidature du Parti vert dans Memramcook-Tantramar

30 MAI 2014

Sackville, NB — Megan Mitton a annoncé qu’elle briguerait la candidature du Parti vert dans la circonscription de Memramcook-Tantramar. Madame Mitton est éducatrice en environnement à Sackville. Elle se passionne pour la construction d’une économie verte qui fournirait des emplois durables, de l’énergie et de la nourriture dans des collectivités résilientes. Madame Mitton s’engage à créer une société juste et une économie diversifiée qui appuient tous les Néobrunswickois.

Megan Mitton est née et a été élevée à Sackville au Nouveau-Brunswick; elle est diplômée de l’école secondaire régionale Tantramar en immersion française. Elle a poursuivi son éducation en complétant un échange international des jeunesses Rotary au Japon, et a ensuite obtenu un baccalauréat ès arts avec honneur en études de développement international et en sciences politiques à l’université McGill. Madame Mitton et son mari, Steve Geier ont vécu et travaillé en Californie après avoir terminé leurs études, mais ont décidé de revenir au Nouveau-Brunswick pour vivre dans leur ville natale à Sackville.

Madame Mitton a travaillé et possède une expérience de bénévole en service d’appui d’urgence aux sans-abris et aux femmes et enfants à faible revenu. Madame Mitton est engagée dans sa collectivité comme membre du Jardin communautaire de Sackville, et elle a participé activement en éducation communautaire relative aux solutions des questions des énergies durables et de l’alimentation dans sa région.

Son dévouement pour la création de collectivités durables et dynamiques l’a amené à rechercher la nomination du Parti vert dans la circonscription de Memramcook-Tantramar.

L’assemblée d’investiture aura lieu le lundi 9 juin 2014 à 1930 h au Café Belliveau Orchard. David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick sera présent. Tout le monde est bienvenu.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif