Moncton Center

Jean Marie Nadeau

JMN-B.png

Jean Marie Nadeau vis dans la circonscription de Moncton-Centre depuis 22 ans. Il s'est déjà présenté aux élections provinciales et municipales et ceux à plusieurs reprises. En 1995, il fut le candidat du NPD dans la circonscripton de Caraquet et il a obtenu 24%.

Jean Marie fut également le Président de la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB). Il est présentement membre du Conseil d'administration du Réseau de Santé de Vitalité.

Pour ce qui est de son amour pour le peuple et de son engagement communautaire continu, personne peut contester de telles évidences. Parmi quelques-unes de ses réalisations mentionnons : le fait qu'il a présidé à la fondation de la radio communautaire CJSE-BO FM, il a lancer l’idée du Congrès mondial acadien et il a créé le Front commun pour la justice sociale. Il a écrit 5 livres et a plus de 10 ans de travail en syndicalisme avec la FTTNB. Jean Marie a aussi participé à la création de l’Union des pécheurs des Maritimes.

« Plus que jamais j’aspire à devenir votre député provincial vert dans Moncton-centre. Faites moi SVP cet honneur et ce bonheur, et je vous le rendrai bien lors des prochaines quatre années. »

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif