Gaz naturel donné pendant que les budgets scolaires pourraient être coupés

22 OCTOBRE 2012

Au moment où le ministre de l'Éducation, Jody Carr évoque la possibilité de couper les budgets antérieurs des écoles, le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon a appris que, durant le deuxième trimestre de cette année, le Nouveau-Brunswick n'a rien retiré pour le gaz naturel qui avait été expédié à l'extérieur du Nouveau-Brunswick par Corridor Resources. (http://www.corridor.ca/investors/documents/Q22012FinancialReport.pdf).

« Le problème ne réside pas dans les dépenses de nos écoles. Nous faisons plutôt face à un problème de revenu de nos richesses naturelles » fait remarquer David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick. « Il est pour le moins irresponsable de donner notre gaz. Ce sont des ressources non renouvelables, » rappelle Coon.

L'administration provinciale donne la permission aux entreprises gazières et pétrolières de déduire certains de leurs couts d'entreprise des redevances de 10 % des recettes de leur vente totale. Ainsi, Corridor Ressources n'a pas dû ne payer aucune redevance sur les ventes rapportées s'élevant à 2,5 millions de dollars durant le deuxième trimestre de cette année. Durant la première moitié de l'année 2012, Corridor Resources a déboursé 8 000 $ de redevances, soit un taux de redevance effectif de 0,1 %

Le Parti vert voudrait que l'Assemblée législative mette en place un Comité spécial pour entendre la population sur les régimes de redevance pour les ressources naturelles partout au Nouveau-Brunswick. Plus tôt cette année, le Centre atlantique sur l'énergie a rapporté que le Nouveau-Brunswick recevrait des redevances moins de 43 % de celles perçues en Saskatchewan.

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif