Nous sommes tous vert durant la fête de la Saint-Patrick

16 MARS 2015

(FREDERICTON, N.-B.) - Il y a un jour chaque année lorsque les gens autour du monde rendent hommage à un saint qui est venu à incarner l'esprit d'une nation et qui nous trouvent passer au peigne fin nos ancêtres pour la moindre rayure verte. Parmi eux se trouve le député de Fredericton-sud et chef du parti Vert, David Coon, qui rejoint les gens du Nouveau-Brunswick pour célébrer la fête de la Saint-Patrick.

Alors que la Saint-Patrick est devenu synonyme de plaisir et de manigances fougueux, c'est aussi une journée pour célébrer la fierté, la culture et les contributions des milliers d'immigrants irlandais qui ont commencé à arriver sur ces rivages au début des années 1800, ce qui rend le Nouveau-Brunswick la région avec la plus ancienne population irlandaise indigène en Amérique du Nord.

«Dès les premiers bateaux transportant des milliers d'émigrants d'un monde loin, l'histoire des irlandais au Nouveau-Brunswick est une histoire de survie et de sacrifice», a déclaré M. Coon. «Ils ont fait preuve d'une résilience impressionnante face à de grandes difficultés et nous continuons de voir leur influence dans toute la province à ce jour», at-il ajouté.

Le député de Fredericton-sud a reconnu les contributions continues des personnes d'ascendance irlandaise font à la mosaïque culturelle en tant que membres de la société de la Saint-Patrick à Saint-Jean et l'Association culturelle canadienne irlandaise du Nouveau-Brunswick.

«Beaucoup de fierté et d'énergie ont été consacrés à la planification des activités», at-il dit. «Donc, peu importe comment vous choisissez de célébrer le jour, que ce soit en joignant la Journée familiale de la Saint-Patrick à Saint-Jean, le Carnaval de Shamrock à Irishtown ou la parade à St. Andrews – s'amuser, bien manger, et peut-être une gigue irlandaise est en avance pour ceux qui rejoignent les autres Néo-Brunswickois qui célèbrent être vert aujourd'hui».

-30-

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif