CONFIER LA GESTION D’ENTRETIENS DES HÔPITAUX EST UNE GRAVE ERREUR

Fredericton- David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud est consterné par la décision du gouvernement de privatiser la gestion de l’entretient ménager, les cuisines et le transport des patients des hôpitaux à la compagnie Sodexo.

« La décision du gouvernement de Gallant de confier la gestion de l’entretiens des hôpitaux à un groupe privé supprimera 280 emplois à temps plein, » a dit M. Coon. « Il s’agit d’une grave erreur. »

La Colombie-Britannique, l’Ontario et le Québec ont tous tentés de privatiser les services de gestion de l’entretient de leurs hôpitaux dans le passé et ils ont tous connu des grandes pertes d’emploi, des poursuites par les anciens employés syndiqués, une hausse de la propagation des infections ce qui inclus les bactéries résistantes aux antibiotiques telles que la méticiline (SARM) et C .difficile. Plusieurs hôpitaux ont regagné le contrôle de la gestion depuis.

Cette décision épargnera entre $7.9 millions et $9.3 millions au gouvernement mais à quels coûts ?

« Notre gouvernement viens tout juste d’annoncer un offre de $8.6 millions à la compagnie Sears, » a dit M. Coon. «On est complètement confortable de gager des millions sur des aumônes à des compagnies privées, mais notre gouvernement est prêt a sacrifier nos emplois pour sauver quelques sou. »

« La gestion de l’entretient des hôpitaux devrait demeurer entre les mains de ces hôpitaux et devrait engendrer des bons emplois locaux dans leurs communautés, » a dit M. Coon. « La privatisation n’est pas la solution. »

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif