Saint Jean Lancaster

Doug James

doug.james@greenpartynb.ca

Mieux connu comme correspondant étranger pour CNN où il fit des reportages sur la première guerre du Golfe, l’intifada palestinienne et la chute du mur de Berlin, Doug James est un ancien journaliste de la scène locale, nationale et internationale.  Avant CNN, en plus de couvrir la politique locale et régionale d’Ottawa, il fut correspondant pour l’émission phare d’actualités publiques, The Journal de CBC.  Plus tôt dans sa carrière, il travailla comme directeur de l’information et principal présentateur à ATV au Nouveau-Brunswick.

Élevé dans une famille monoparentale dans la rue Lancaster à Saint John-ouest, Doug fréquenta les écoles New Albert et Voc.  Sa famille vit à Saint John-ouest depuis cent ans et au Nouveau-Brunswick depuis 1823.

Détenteur d’une maitrise de l’Université Carleton, il enseigna le journalisme électronique au NBCC ainsi que le droit et la déontologie des médias à l’Université Laurier.

En plus de sa carrière comme journaliste, Doug géra le ‘meilleur site web du gouvernement’ au monde (l’Académie internationale des arts et sciences numérisés) pour le ministère de la Santé et des soins de longue durée de l’Ontario.  À ce moment-là, le site gagna, pour ses réalisations technologiques, le prix le plus prestigieux des services publics ontariens.

Aujourd’hui, Doug travaille comme rédacteur/réviseur indépendant et artiste de la voix international.  Il est également blogueur prolifique tenant les politiciens responsables par ses commentaires sévères sur les questions d’intérêt public.  Tout récemment, il agit comme conseiller en communications bénévole auprès de la West Side Ratepayers Association.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif