Déclaration du chef du Parti Vert pour la Journée internationale de la femme

Fredericton - David Coon, député de Fredericton South et chef du Parti Vert du Nouveau-Brunswick a publié la déclaration suivante en reconnaissance de la Journée internationale de la femme:

"La Journée internationale de la femme est une journée pour célébrer les réalisations des femmes, ainsi que pour souligner la nécessité d'agir pour atteindre l'égalité.

Bien qu'il y ait eu des progrès significatifs dans la poursuite de l'équité salariale pour les femmes, il n'en demeure pas moins que le visage de la pauvreté est de façon disproportionnée. Les deux tiers de tous les emplois du salaire minimum au Nouveau-Brunswick sont occupés par des femmes. À Saint John, 25% des familles sont dirigées par des mères célibataires et plus de 40% de la population vivante sous le seuil de pauvreté.

Dans le rôle des aidants primaires sans accès à une garderie universelle et abordable, les femmes sont souvent limitées à travailler dans les emplois les plus insécurisés, à temps partiel, saisonniers ou contractuels.

À long terme, ces facteurs contribuent à une diminution de la capacité à épargner pour la retraite, ce qui entraîne une plus grande probabilité d'être pauvre en tant que personnes âgées. Selon le Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick, 38% des femmes de leurs années supérieures vivent à faible revenu, comparativement à 21% des hommes âgés.

Une garantie de revenu de base permettrait aux femmes de mieux investir en elles-mêmes et dans leurs familles, en particulier pour ceux qui reçoivent une assistance sociale, car les restrictions sur le travail et les économies seraient éliminées. L'expérience des femmes au cours du projet pilote qui a fourni une garantie de revenu de base à Dauphin, au Manitoba, a été une trappe d'évasion de la pauvreté.

L'Î.-P.-É. Et l'Ontario prévoient expérimenter des garanties de revenus de base. Dans la poursuite de la justice économique pour les femmes, le Nouveau-Brunswick devrait instaurer ses propres projets pilotes avec des garanties de revenus de base, comme prévu à l'Î.-P.-É. Et en Ontario.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif