Stages d’action sociale « STU » – Printemps 2019

Cinq stagiaires en baccalauréat en travail social de l’Université St. Thomas, soit Rebecca Arsenault, Jalen Borden, Jamie McNeil, Alex MacAulay et Megen Gaudet travaillent dans mon bureau de circonscription sur deux projets. Le premier projet vise à apporter la voix des jeunes à l’Assemblée législative, et le second concerne la pauvreté.

Les jeunes constituent un pan important de notre population qui n’a pas voix au chapitre sur les problèmes qui les concernent au Nouveau-Brunswick. Les jeunes se sentent souvent démunis et ignorés lorsqu’il s’agit de politique. Jamie et Alex s’affairent à élaborer une proposition pour une assemblée des jeunes qui dialoguerait officiellement avec l’Assemblée législative, ainsi qu’une campagne de sensibilisation à l’importance de la voix des jeunes dans l’élaboration de politiques gouvernementales. Les jeunes se soucient des enjeux et ont des perspectives cruciales et précieuses à partager concernant les problèmes de notre ville et de notre province.

Rebecca, Jalen et Megen s’emploient à sensibiliser la population à la pauvreté dans la région de Fredericton et aux nombreux obstacles et défis auxquels les personnes font face lorsqu’elles reçoivent de l’aide sociale. Ils planifient une campagne médiatique qui décrira les réformes nécessaires dans les politiques d’assistance sociale. Cela inclura un commentaire expliquant les difficultés rencontrées pour mesurer avec précision la pauvreté et décrivant comment la pauvreté est vécue différemment par ceux qui la vivent.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif