Le chef du Parti vert dépose un projet de loi pour rétablir l'équité des évaluations de l'impôt foncier

Fredericton - David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, a amorcé la session législative en déposant un projet de loi visant à rétablir l'équité des évaluations foncières.

S'il est adopté, le projet de loi visant à modifier la Loi sur l'évaluation supprimerait l'exemption pour les réservoirs de stockage de pétrole brut, ainsi que sur la machinerie et les matériaux industriels de l'industrie lourde.

«L'exemption pour les réservoirs de stockage de pétrole brut a été créée en réponse à la crise pétrolière de 1979, qui a pris fin il y a plusieurs décennies", a déclaré M. Coon. «Un récent rapport préparé pour le Conseil municipal de Saint John a indiqué que la suppression des exemptions pour l'industrie lourde sur la machinerie et les matériaux industriels assurerait qu'il paie sa juste part des taxes foncières.

«Par exemple, les revenues de l'impôt foncier provenant de l'industrie lourde à Saint John ne représentent que 8% de sa base fiscale. L'Hôpital régional de Saint John paie presque deux fois plus d'impôts fonciers que la raffinerie. Le centre commercial McAllister paie beaucoup plus d'impôts fonciers que l'usine de pâtes et papiers de Irving. Le Conference Board du Canada a constaté que le Nouveau-Brunswick a l'un des taux nette le plus faible au pays en terme de taxation commerciale»

Écoutez les questions posées par David Coon dans l'Assemblée sur les taxes foncières #NBhttps://www.youtube.com/watch?v=B6kasAiRmy0

17352302_1466972319988195_1431613271153935118_n.png

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif