L’AGA du Parti Vert sous the thème « Un autre Nouveau-Brunswick est possible »

24 AVRIL 2015

Rogersville - Le parti vert du NB est fier d'annoncer que son assemblée générale (AGA) aura lieu a Rogersville ce samedi 25 avril. Un souper mettant en vedette des aliments du Nouveau-Brunswick précédera l'AGA le vendredi 24 a 18h30 et donnera aux participants la chance de rencontrer David Coon et certains membres du conseil provincial. La réunion administrative se tiendra en matinée le samedi (débutant a 8h30) alors que l'après-midi aura un format « world café » afin d'encourager une discussion ouverte et inclusive après une courte présentation du panel selon le thème Un autre Nouveau-Brunswick est possible

Nous espérons que cette discussion donnera la chance aux participants de se motiver face a la politique néo-brunswickoise, de prendre position sur les enjeux d'actualités et de commencer à se voir comme agent du changement. Le panel inclura Kevin Arseneau, géographe et fermier, et Willi Nolan, grand-mère et activiste. La session sera devisé en deux moitié avec la première partie un regard sur l'avenir du NB. Nous réfléchirons sur les questions : « comment créer le future que nous voulons pour nos enfants » ainsi que « comment créer un part politique qui sert nos intérêts ».

Le parti vert du NB a été formé en 2008 et a maintenant deux élections a son compte. Le parti a fait élire son premier député, son chef David Coon, en 2014 dans la circonscription de Fredericton Sud. Le parti vert croit que nous devons concevoir a nouveau notre économie pour qu'elle serve nos collectivités et protège et restaure notre environnement. Le parti vert du NB valorise les collectivités rurales et croit qu'elles doivent avoir l'entière responsabilité de leur avenir soutenue par une robuste économie locale. C'est pourquoi nous avons choisi de tenir l'AGA dans une communauté dynamique en region Acadienne.

—30—

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif