L’état du bien-être dans notre province

27 JANVIER 2016

Fredericton – Le premier ministre Brian Gallant prononcera le jeudi 28 janvier son discours sur l’état de la province. David Coon, député de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, l’exhorte à se pencher sur l’état de la société et de l’environnement de notre province, et non seulement sur sa situation financière.

« Depuis 16 mois, le gouvernement veille surtout à équilibrer le budget de la province, en écartant presque toutes les autres questions. La gestion prudente de nos finances est importante, mais le gouvernement s’attaque au déficit sans trop tenir compte des mesures qu’il faut prendre pour faire du Nouveau-Brunswick l’endroit où nous voulons vivre.

Dans quelle direction nous dirigeons-nous? Visons-nous l’élimination de la pauvreté et l’atteinte de l’égalité, ou les choix budgétaires aggraveront-ils la situation? Cherchons-nous la réconciliation avec les Premières nations? La renaissance rurale est-elle un objectif? Qu’en est-il de nos villes? Voulons-nous que notre population soit en bonne santé, tant sur le plan physique que mental? Bâtissons-nous une société à faibles émissions de carbone? Voulons-nous préserver et assainir nos rivières, nos forêts et nos eaux côtières? Cherchons-nous à établir une communauté artistique dynamique et pérenniser la culture des divers segments de notre population?

Pendant les consultations de l’année dernière au sujet de la réduction du déficit, les gens du Nouveau-Brunswick ont beaucoup parlé des mesures qu’il faut prendre pour faire de la province l’endroit où ils veulent vivre. Certains de leurs propos ont été inclus dans le rapport des consultations, intitulé Ce qui s’est dit. J’espère que le discours du premier ministre sur l’état de la province reflétera ce qui a été dit.

Notre bien-être et la qualité de vie dans nos collectivités sont des éléments essentiels pour évaluer l’état de notre province. Nous devons connaître l’avis du premier ministre à cet égard », a déclaré M. Coon.

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif