Un message pour la Journée internationale des droits de l'enfant

20 NOVEMBRE 2015

universal-children-s-day2.jpgFredericton – David Coon, député de Fredericton-sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick a émis la déclaration suivante, reconnaissant le 20 novembre comme étant la Journée internationale des droits de l'enfant.

« La Convention internationale des droits de l’enfants est un traité internationale qui rend les gouvernements responsables envers la protection des enfants de tous les dommages. Il me plaît de constater que le Défenseur des enfants et de la jeunesse a développé une stratégie qui nous permet d’accomplir nos responsabilités envers les enfants : Stratégie de prévention des dommages causés ux enfants et aux jeunes du Nouveau-Brunswick.

Comme explique une jeune anonyme dans le rapport :

Pour que les enfants et les jeunes puissent atteindre leur plein potentiel, ils doivent être en mesure de croître dans un environnement sécuritaire. Il doit y avoir de l’ouverture et la créativité. Il faut instaurer une communication et de l’orientation. Les enfants et les jeunes ont besoin d’avoir un sentiment d’appartenance et une capacité à s’adapter à une situation donnée. Les enfants et les jeunes doivent être résilients.

Les équipes du Développement de l’enfance et la jeunesse établis par le gouvernement dans les régions du comté de Charlotte et la Péninsule Acadienne sont en train de garder les enfants de ses régions saines et sauves. Il est l’heure de mettre ses enfants dans les écoles du Nouveau-Brunswick. »


− 30 –

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif