Wayne Dryer a remporté l’investiture dans la circonscription de Saint John Harbour

18 AOÛT 2014

Saint John – Aujourd'hui, lors d'une conférence de presse, le chef du Parti vert David Coon a annoncé que Wayne Dryer sera le candidat du Parti dans la circonscription de Saint John Harbour.

« Avec Wayne Dryer, les citoyens de Saint John Harbour auront la possibilité d'élire un député intègre, qui défendra leurs intérêts ainsi que ceux de tous les Néo-Brunswickois, et ce tout aussi efficacement qu'Elizabeth Weir l'avait fait. Je suis enchanté que Wayne cherche à représenter les citoyens de Saint John Harbour, et qu'il le fasse en tant que candidat du Parti vert » mentionne David Coon

Wayne Dryer et son épouse Kathy ont vécu dans le quartier de South End depuis 1983, où ils ont élevé leurs trois enfants et se sont impliqués dans la vie communautaire. M. Dryer a servi en tant que pasteur à Saint-Germain United Baptist Church. De plus, il est co-fondateur de Thera-Ped, une entreprise jouissant d'un succès de longue date. En 2010, Wayne Dryer était candidat pour le NPD dans la circonscription de Saint John Harbour ; il est passé à près de 130 voix de remporter le siège.

Une citation de Tommy Douglas est suspendue en évidence sur le mur du bureau de campagne électorale de Monsieur Dryer : « Courage mes amis, il n'est pas trop tard pour bâtir un monde meilleur.»

Lors d'une entrevue à propos de son changement au Parti Vert, M. Dryer dit : « Ce n'est pas moi qui ai changé. J'ai voté NPD depuis que je suis assez vieux pour voter. J'ai été candidat il y a quatre ans sur la base d'un respect de son histoire. Le nouveau NPD a choisi de se rapprocher du centre de l'échiquier politique, il est donc loin des principes sur lesquels il avait été fondé.. C'est ainsi que je me situe aujourd'hui. »

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif