Une Population En Santé Et En Sécurité

Tous les Néo-Brunswickois ont droit à des soins de santé de qualité. La pandémie mondiale de COVID-19 a mis en lumière la nécessité de procéder à des améliorations qui feront passer le système de santé du Nouveau-Brunswick dans le 21e siècle.

La technologie nous permet dorénavant d’offrir des soins de santé de façon virtuelle. Nous avons aussi l’occasion d’étendre les soins de santé primaires dans nos communautés en créant des centres de santé communautaires multidisciplinaires partout dans la province. Nous devons aussi nous pencher de façon urgente sur la livraison des services en santé mentale, déjà inadéquats et insuffisants avant la pandémie.

La pandémie nous a permis de réaliser l’importance du rôle du Bureau du médecin-hygiéniste en chef. Nous devons compter sur sa capacité de nous fournir des avis scientifiques sans ingérence politique.

Un gouvernement Vert :

  • s’assurera que le Bureau du médecin-hygiéniste en chef soit indépendant et relève dorénavant de l’Assemblée législative.
  • établira des protocoles pour diagnostiquer et traiter la maladie de Lyme en s’inspirant des meilleures pratiques au niveau international.
  • établira un système qui s’assurera que les dossiers de vaccination de tous les Néo-Brunswickois soient suivis et tenus à jour et que les vaccins soient facilement accessibles.
  • éliminera progressivement les émissions de polluants industriels et cancérigènes afin de réduire les maladies causées par des produits chimiques nocifs.
  • taxera les boissons à forte teneur en sucre pour décourager leur achat.
  • portera à 21 ans l’âge minimum pour acheter des produits de tabac et de vapotage et interdira la vente de produits de vapotage aromatisés destinés aux enfants.

Signe administratif