Pages tagged "Nouveau-Brunswick"

  • Le ministre Holland doit aider les gens du Nouveau-Brunswick à payer leurs frais de chauffage

    FREDERICTON – Selon le vérificateur général Paul Martin, près de 40 % des ménages du Nouveau-Brunswick n'ont pas les moyens de payer leurs frais de chauffage. Il a constaté qu'ils n'ont pas accès aux programmes d'économie d'énergie d'Énergie NB parce que le gouvernement n'a pas respecté son engagement de fournir du financement.  

    Read more
  • L'ancien champ de tir de Tracadie devrait être cogéré par la communauté locale en partenariat avec la Nation M'ikmaq

    Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, David Coon, affirme que les 18 000 hectares de forêt et de rivières de l'ancien champ de tir de Tracadie devraient être cogérés par la communauté locale en partenariat avec la Nation M'ikmaq.  

    Read more
  • Une chaîne d'approvisionnement fragile montre l'importance de privilégier la production alimentaire locale

    FREDERICTON – De nombreux Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises ont été inquiets de trouver des étagères de fruits et légumes vides partout dans la province la semaine dernière en raison de plusieurs tempêtes de neige importantes. Le porte-parole du Parti vert en matière d'agriculture et député de Kent-Nord, Kevin Arseneau, affirme que cette situation est révélatrice d'un système alimentaire qui dépend de l'importation de fruits et de légumes et qui sera de plus en plus perturbé par des crises survenant à l'extérieur du Nouveau-Brunswick, comme des phénomènes météorologiques violents dus aux changements climatiques ou des épidémies majeures de COVID.

    Read more
  • Le premier ministre doit prendre des mesures pour protéger les gens du Nouveau-Brunswick contre les augmentations de loyer insoutenables

    FREDERICTON – Les statistiques que vient de publier Statistique Canada révèlent que le coût moyen des loyers au Nouveau-Brunswick a augmenté de 7,2 % au cours de la dernière année, comparativement à la moyenne nationale de 1,6 %. Selon le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, David Coon, c'est une preuve supplémentaire que la province doit adopter un contrôle rigoureux des loyers, y compris un plafond annuel sur les augmentations de loyer.

    Read more
  • L'inaction concernant les engagements en santé mentale mise en évidence par le confinement

    FREDERICTON – Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, David Coon, a entendu les préoccupations des gens du Nouveau-Brunswick au sujet de leur santé mentale alors que le confinement se poursuit - un rappel brutal que le gouvernement provincial a été lent à mettre en œuvre ses engagements dans le cadre de la stratégie en matière de santé mentale et de toxicomanie qu'il a annoncée l'année dernière.

    Read more
  • Les députés verts attendent impatiemment les recommandations des experts en changement climatique

    L'utilisation mondiale de l'essence, du gaz naturel, du pétrole et du charbon a plongé notre climat dans une crise. Les dommages aux maisons, aux biens et à la santé qui en résultent sont évidents au Nouveau-Brunswick depuis plus d'une décennie. À partir de jeudi, un comité multipartite de députés du Nouveau-Brunswick tiendra cinq jours d'audiences publiques sur le renouvellement du plan de transition du Nouveau-Brunswick de 2016 vers une économie à faibles émissions de carbone.

    Les députés verts du Nouveau-Brunswick ont bien hâte d'entendre les recommandations des experts sur les mesures spécifiques à prendre au cours des cinq prochaines années pour libérer notre société des combustibles fossiles et protéger nos communautés et nos infrastructures des ravages d'un climat déstabilisant.

    « La science nous dit qu'au cours de cette décennie, nous devons opérer la plus profonde des transformations de nos logements, de nos transports et de nos approvisionnements en énergie que le monde n’ait jamais connues », a déclaré le chef du Parti vert David Coon, membre initial du Comité sur les changements climatiques de l'Assemblée législative en 2016. « Les audiences seront diffusées en continu; j'espère que les citoyens du Nouveau-Brunswick seront à l'écoute, car ce que nous déciderons de faire pendant les cinq prochaines années déterminera l'état de la province que nous transmettrons à nos enfants. »

    Read more
  • Le premier ministre doit accepter et appliquer intégralement les recommandations de la révision de la Loi sur les langues officielles

    FREDERICTON – Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, exhorte le premier ministre Higgs à accepter les recommandations des commissaires de la Loi sur les langues officielles et à les mettre pleinement en œuvre.

    « Je suis heureux que les commissaires Finn et McLaughlin aient reconnu plusieurs des améliorations que mes collègues du caucus et moi-même réclamions », a déclaré M. Coon. « Il incombe maintenant au premier ministre Higgs, qui est le ministre responsable des langues officielles, d'accepter ces recommandations et de les mettre en œuvre avec des ressources suffisantes. »

    La première recommandation du rapport est de créer un comité permanent de l'Assemblée législative sur les langues officielles. La création d'un tel comité a d'abord été réclamée par le député de Kent-Nord, Kevin Arseneau, à l'Assemblée législative le 6 juin 2019.

    « Depuis plus de deux ans, j'essaie de convaincre le premier ministre et tous les députés, avec l'appui de mes collègues du caucus, de la nécessité d'un comité permanent sur les langues officielles pour faciliter la poursuite des discussions sur les langues officielles par les députés », a déclaré M. Arseneau. « Le premier ministre Higgs doit accepter cette recommandation de ses commissaires et présenter une motion pour sa création à l'Assemblée législative cette semaine, afin que le nouveau comité puisse se mettre au travail au cours de la nouvelle année. »

    « Nous sommes heureux d'avoir eu l'occasion d'envoyer un mémoire aux commissaires et de les avoir rencontrés », a ajouté M. Arseneau. « Nous les remercions pour leur travail. C'est maintenant aux législateurs d'agir. Notre caucus est impatient d’avancer dans le sens de l'égalité réelle. »