UN AN PLUS TARD

22 SEPTEMBRE 2015

Fredericton — Mardi, le 22 septembre 2015 marquera le premier anniversaire depuis l’élection provinciale historique qui a vu David Coon gagner le premier siège Vert dans l’Assemblé Législative du Nouveau-Brunswick en tant que député de Fredericton-sud.

Tout au long de l’année dernière, David a su mettre de la lumière sur des causes très importantes à la province comme l’agriculture locale, la gestion forestière insoutenable et le fait qu’il faut plus de transparence dans le gouvernement.

« Le rôle du troisième parti dans l’Assemblé est de jeter de la lumière sur les causes qui, auparavant, n’aurais pas fait la une, » explique M. Coon. « Je travaille afin de redéfinir ce que c’est être un député et bien représenter mes citoyens. »

Lors de ces derniers 12 mois, David a mis en action des rencontres communautaires dans les quatre quartiers de sa circonscription. Il a mis en place des tables rondes pour la jeunesse et pour les aînés afin de discuter les enjeux qu’ils font face à leurs âges. Il a ouvert une salle communautaire dans son bureau de circonscription ouverte au publique pour utiliser pour des rencontres. En tant que député, il a interagis avec plusieurs groupes et individus, ce qui inclut :

120 citoyens individus, David a assisté
126 organisations et group avec qui il a visitées et discuter avec,
177 audiences avec lesquelles il a discuté et/ou participer avec pendant des évènements
« Travailler pour le peuple de Fredericton-sud m’est une honneur, et j’ai hâte de continuer ce travail pendant les trois prochaines années, » dit M. Coon

David Coon lancera une réception informelle le mardi, 22 septembre dans son bureau de circonscription situé au 133 rue King de 12hrs à 14hrs pour marquer l’occasion de l’anniversaire.

− 30 –

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif