Andrew Clark candidat du Parti vert dans Carleton

11 JUIN 2015

(Fredericton) 10 juin 2015 – Le Parti vert du Nouveau-Brunswick est heureux d’annoncer aujourd’hui qu’Andrew Clark sera son candidat lors des prochaines élections partielles dans la circonscription Carleton.

« Nous sommes très heureux qu’Andrew se joigne à nous, » déclare David Coon, député provincial de Fredericton-Sud et chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick. Andrew connait la valeur du travail acharné et de l’honnêteté et il sera un excellent représentant des gens de Carleton. »

Clark a passé sa carrière en agriculture et en travaillant fort dans les bois. Il a été président de la Fédération des propriétaires de lots boisés du N.-B. durant un total de 11 années, ainsi que membre du conseil du Bureau de commercialisation des produits forestiers de Carleton Victoria. Il a servi ce bureau jusqu’en 2012 dont notamment trois années comme président. Andrew a aussi été membre du Conseil éducatif du district de 2001 à 2004.

« Mes passions sont l’agriculture, la foresterie et l’éducation, trois des enjeux les plus importants pour les gens de ma circonscription, » avoue Clark. « Je me présente comme candidat du Parti vert parce que j’appuie les valeurs de durabilité locale et que je sais que mon vote représentera toujours les valeurs de ma circonscription et non simplement une ligne de parti. »

Le gouvernement doit annoncer une élection partielle dans la circonscription Carleton avant la fin de novembre.

- 30 –

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif