Créer des emplois verts et encourager la croissance des entreprises

24 AOÛT 2014

(Fredericton) – Aujourd'hui, le chef du Parti vert David Coon a publié la position de son parti sur la création d'emploi, affirmant que la mission de l'administration devrait être d'aider les collectivités et les entreprises à créer les emplois d'un avenir fabriqué au Nouveau-Brunswick dans une économie plus verte, au lieu de gaspiller de l'argent en investissant dans des industries en déclin.

Selon Coon, les nouveaux emplois se trouvent dans la croissance de notre économie alimentaire provinciale pour l'approvisionnement des aliments locaux, d'autres emplois se situent dans l'efficacité thermique des bâtiments et dans la conception et la construction d'édifices verts, ils sont nombreux dans l'expansion des secteurs des techniques propres et des techniques de l'information et on peut en trouver d'autres encore dans les utilisations durables et innovatrices de nos ressources forestières et marines.

« En matière de création d'emplois, les Néobrunswickois ont des choix réels, » affirme Coon. « Je suis très heureux de pouvoir dire que le Parti vert a préparé un plan pratique et réaliste pour renforcer les économies locales à la fois dans les collectivités rurales et dans les villes, et ce sans sacrifier notre eau ou notre santé. Nous devons répondre à une plus grande proportion des besoins locaux des Néobrunswickois tout en soutenant les entreprises et les industries qui réduisent notre dépendance envers les carburants fossiles, » propose le chef du Parti vert.

« Les autres partis ont enfoui leur tête dans le sable, ils tentent de nous faire croire que le seul choix et de s'en tenir à leurs vieilles politiques ratées d'augmentation des exportations de ressources non renouvelables et de coupes à blanc. Il est clair que cette approche a échoué lorsque l'on constate nos taux élevés de chômage. Ce que les électeurs du NB doivent entendre c'est à propos des emplois pour demain, » souligne Coon.

Points saillants de la stratégie pour des emplois verts :

  • Stimuler la création d'emplois en faisant parvenir les signaux de politiques appropriées. Le Parti vert s'engage à préparer une nouvelle législation majeure pour accroitre la demande d'alimentation locale, d'efficacité énergétique, d'énergie renouvelable, de produits forestiers à valeur ajoutée et de transport vert.
  • Modifier l'accent de notre développement économique sur la dépendance vers des initiatives, dans le domaine de la fourniture d'une proportion plus importante de ce que les Néobrunswickois ont besoin des entreprises locales qui emploient la population locale et le tout guidé par une nouvelle stratégie de remplacement des importations.
  • Inspirer les jeunes, les entrepreneurs et les industries en établissant des buts clairs pour sevrer la société néobrunswickoise des carburants fossiles et les habituer aux énergies renouvelables.
  • Encourager les nouvelles entreprises et l'expansion des entreprises locales en trouvant des façons de conserver une partie des dollars d'investissements qui quittent le Nouveau-Brunswick vers les grandes banques et les compagnies internationales, ici pour créer des emplois ici.

« L'approche du Parti vert pour la création d'emploi est bonne pour nos collectivités et bonne pour notre environnement, » rappelle Coon. « Au départ, elle est fondée sur comment mieux appuyer les intérêts à long terme de nos enfants et de leurs enfants dans nos collectivités. Lorsque l'on place les services à la population et à leurs collectivités au cœur d'une stratégie de développement économique fondée sur de nouvelles idées, de l'imagination et de l'ingénuité, alors les occasions abondent. C'est ce qui distingue la stratégie de création d'emploi du Parti vert des politiques de tous les autres, » constate Coon.

 

https://www.youtube.com/watch?v=TMe9H0-VQv0

 

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif