Réponse du Parti vert du Nouveau-Brunswick au sujet du débat des chefs en français.

David Coon
Chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick
403, rue Regent, Suite 102
Fredericton, NB, E3B 3X6

24 août 2018

Objet : Réponse du Parti vert du Nouveau-Brunswick au sujet du débat des chefs en français

C’est avec déception que j’ai appris hier que Radio Canada Acadie ne tiendra finalement pas de débat des chefs en français dû à un désaccord entre M. Higgs du Parti progressiste-conservateur et M. Gallant du Parti libéral.

Ce désaccord au niveau du format du débat télévisé en français - événement médiatique prédominant dans toute campagne électorale – prive injustement le tiers de la population du Nouveau-Brunswick, d’une source cruciale d’information politique nécessaire à notre processus démocratique.

Alors que le Nouveau-Brunswick est à l’aube de célébrer le 50e anniversaire de sa Loi sur les Langues officielles adoptée en 1969 par Louis-J Robichaud, nous ne pouvons pas oublier non plus l’article 16.1 de notre Charte canadienne des droits et libertés. On y reconnait que la communauté linguistique française et la communauté linguistique anglaise du Nouveau-Brunswick ont un statut et des droits et privilèges égaux.

Le respect et la protection des deux langues officielles du Nouveau-Brunswick et de ses communautés linguistiques francophones et anglophones constituent une caractéristique déterminante de Nouveau-Brunswick. Sans débat en français, ce sont les communautés Acadiennes et francophones, et leurs enjeux qui leur sont propres, qui sont ignorés.

Le Parti vert du Nouveau-Brunswick est prêt à travailler avec les autres partis pour le bien-être de toutes les communautés de notre province. Nous sommes dédiés au respect et à la protection des deux langues officielles.

Nous exhortons tous les partis et leurs chefs à surmonter la partisannerie pour faire respecter l’égalité réelle des deux communautés linguistiques.

En espérant une solution à ce problème et une invitation à un débat des chefs en français,

David Coon
Chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif