Il faut une explication pour le renvoi de la médecin-hygiéniste en chef

8 DÉCEMBRE 2015

Fredericton – David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-sud qualifie la décision du gouvernement de congédier la médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Dre. Eilish Cleary, outrageuse dans une déclaration envoyée aujourd’hui.

« Dans son rôle de docteure du peuple du Nouveau-Brunswick, Dre. Cleary a su gagné le respect et l’affection des Néo-Brunswickois. Plusieurs étaient fiers de sa décision courageuse de rejoindre le combat contre l’Ébola en Afrique. Plusieurs ressentaient justifiés lorsque son rapport sur le gaz schiste a validé leurs méfiances de la fracturation hydraulique, dites ‘ignorantes’ par l’ancien gouvernement. M. Boudreau, ministre de la santé, est responsable de fournir une explication crédible de la décision de renvoyer Dre. Cleary de son poste. En tant que docteure du peuple, elle a toujours tendu la main volontairement aux Néo-Brunswickois et leurs communautés. C’est à ce demandé si ça menaçait l’habileté du gouvernement de contrôler son message, surtout en prenant compte de la récente révocation et réaffectation de l’ancien directeur du ministère des ressources naturelles, toujours sans d’explication. »

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif