Dynamisation de l’économie rurale : les biocombustibles au Nouveau-Brunswick

4 AOÛT 2016

DavidOnSite.jpgFredericton — Le jeudi 28 juillet, David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton, a visité les installations de deux producteurs de biocombustibles et de combustibles écologiques dans le nord du Nouveau-Brunswick.

« J’ai été heureux de pouvoir me rendre sur place et voir de première main les installations de production de biocombustibles et de combustibles écologiques de Groupe Savoie, à Saint-Quentin, et de Laforge Bioenvironmental, à Saint-André. » a dit M. Coon. « L’utilisation de bois, de déchets ligneux et de déchets alimentaires pour produire de l’énergie renouvelable carboneutre est merveilleuse tant pour l’économie que pour le climat. »

Groupe Savoie a fondé BSB Biomass Solution Biomasse en partenariat avec Compact Appliances, de Sackville, pour fournir des granulés de bois et des systèmes de chauffage qui remplacent les combustibles fossiles et renforcent nos économies locales. Par exemple, la compagnie a installé un système de chauffage central alimenté en granulés de bois à l’Hôpital général de Grand-Sault et livre les granulés au moyen du premier camion de livraison de biocombustibles du Nouveau-Brunswick.

Laforge Bioenviromental produit de l’électricité pour la clientèle d’Énergie NB à partir de fumier et de déchets de la transformation des aliments et alimente ainsi en électricité 1 100 foyers dans la région de Saint-André. En collaboration avec Complete Senergy Systems, la compagnie mène un projet visant à transformer des betteraves à sucre en biogaz, en biocarburant et en sucre.

« Avec les bonnes politiques, le Nouveau-Brunswick a l’occasion de dynamiser nos économies rurales en favorisant l’expansion d’un secteur durable de la bioénergie. Si l’Assemblée législative l’adopte, mon projet de loi sur les emplois verts créera les conditions propices à une telle expansion », a dit M. Coon. « Ce qui est formidable à propos du secteur de la bioénergie, c’est qu’il peut créer des emplois locaux liés à l'approvisionnement en biomasse en provenance des forêts, de l’agriculture et de la transformation des aliments ou encore à la production et à la distribution de carburant ou de combustibles ou à la fabrication de matériel, et ce dans l’ensemble des régions rurales du Nouveau-Brunswick. »

M. Coon fait partie du Comité spécial sur les changements climatiques, qui sollicite actuellement l'apport du public sur les façons de réduire l’empreinte de carbone du Nouveau-Brunswick tout en développant l’économie. Les consultations publiques commenceront à Perth Andover le 26 août. 
Pour consulter l’horaire complet, allez à https://www.gnb.ca/legis/Promos/Public_Hearings/Climate-Change/index-f.asp

biofuelTour2.png biofuelTour3.png biofuelTour4.png biofuelTour.png

    Nos principes

    > Non-Violence

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Justice sociale et égalité

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Démocratie participative

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autonomie locale

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    >Droits et responsabilités écologiques

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif