Réforme des soins de santé nécessaire pour régime d’assurance médicament

22 JANVIER 2013

Le Parti vert du Nouveau-Brunswick a publié sa prise de position relative au régime d’assurance médicament proposé en soulignant que l’approche de la province aux soins de santé primaires doit être transformée pour que ce régime soit abordable.

Les couts annuels des régimes d’assurance médicament en place n’ont cessé d’augmenter à un taux supérieur aux autres grands domaines des dépenses publiques pour la santé comme le fonctionnement des hôpitaux et les honoraires des médecins, rappelle le porte-parole en matière de santé du Parti vert, Jim Wolstenholme : « Alors il est essentiel que des équipes de collaboration en soins de santé soient mises en place autour des médecins de famille pour qu’ils aient confiance que leurs patients peuvent recevoir les soutiens nécessaires pour réaliser des changements de comportement au lieu de simplement leurs écrire une prescription. »

Wolstenholme ajoute que : « Les équipes de collaboration en soins de santé doivent comprendre entre autres des éducateurs en santé, des diététiciens, des éducateurs respiratoires et des psychologues. Sans un système de soins de santé en collaboration, les médecins de famille ont peu d’autres choix que de se fier aux médicaments comme outil primaire de traitement. »

Wolstenholme prévient que l’administration provinciale doit faire des soins de santé en collaboration une priorité afin de maintenir abordables les couts d’un régime d’assurance médicament.

Lisez notre position

    Nos principes

    >Droits et responsabilités écologiques

    Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

    >Autonomie locale

    Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

    >Démocratie participative

    Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

    >Justice sociale et égalité

    Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

    >Autodétermination et citoyenneté

    Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

    > Une culture de la paîx et du respect

    Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

    Signe administratif