Le chef du Parti vert demande un meilleur soutien aux petites entreprises pendant la deuxième vague de la pandémie

Fredericton — Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député de Fredericton-Sud, David Coon, demande au gouvernement Higgs de soutenir les petites entreprises, comme les cafés, les restaurants, les pubs et les bars, les plus touchées par la deuxième vague de la COVID et par les mesures de santé publique nécessaires pour la combattre.

« Les entreprises du secteur de l'hospitalité et de l'hébergement sont vraiment en difficulté, en particulier celles qui sont confrontées aux règles de la phase orange.  Si une région devait revenir au rouge, les entreprises du secteur du conditionnement physique les rejoindraient, » a déclaré M. Coon. « Il est temps que le premier ministre aide ces entreprises comme l'ont fait ses collègues de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard. »

M. Coon demande au premier ministre de faire trois choses :

  1. Créer un programme de subventions pouvant atteindre 5 000 dollars par mois pour soutenir les petits restaurants, bars et établissements de conditionnement physique et de loisirs indépendants touchés par les directives de la santé publique dans les zones orange ou les zones rouges potentielles.
  2. Créer un Fonds d'aide à l'adaptation des espaces de travail pour offrir rétroactivement des subventions aux petites entreprises pour les dépenses directement liées à la mise en œuvre des mesures de sécurité d'un plan opérationnel pour la COVID-19.
  3. Aider les petites entreprises à réduire leurs coûts en soutenant l'amélioration de l'efficacité énergétique par des prêts ciblés et des conseils techniques visant à réaliser des économies de 15 à 35 % sur leurs factures d'énergie.  Cela permettra également de créer des emplois pour les commerçants et des avenues pour les fournisseurs locaux.

« Il est dans l'intérêt public que nos économies locales résistent à la tempête COVID, c'est pourquoi il est urgent d'investir dans les petites entreprises les plus touchées par les mesures contre la COVID, » a déclaré M. Coon.  « Les petites entreprises sont l'épine dorsale de nos économies locales et ont besoin de notre soutien. »

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif