Le Caucus vert fait le point sur le premier jour de l’évaluation du système de soins de santé

FREDERICTON - Le Caucus vert du Nouveau-Brunswick réitère sa vision et ses priorités en matière de réforme des soins de santé alors que la ministre de la Santé lance sa consultation provinciale. La première session virtuelle aura lieu ce soir à Sackville et sera suivie de sessions dans 14 autres communautés au cours des deux prochains mois.

« Le gouvernement doit adopter une vision holistique de nos systèmes de santé et envisager des changements qui amélioreront les résultats au-delà de l'accès aux soins intensifs et aux services d'urgence », a déclaré Megan Mitton, porte-parole du Parti vert en matière de santé et députée de Memramcook-Tantramar. « Cela signifie mettre en œuvre des changements pour améliorer les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances, les soins de santé préventifs, les soins aux personnes âgées et éliminer les obstacles, comme le manque de transport pour se rendre aux rendez-vous médicaux, qui a un impact disproportionné en milieu rural. »

Le chef du Parti vert, David Coon, affirme que la clé d'une meilleure santé et de meilleurs soins de santé est de créer un système de soins de santé primaire efficace qui garantira aux Néo-Brunswickois.es un accès facile à leur propre équipe de soins de santé qui comprendrait un.e professionnel.le de la santé mentale.

« Nous avons besoin d'un nouvel accord avec les médecins de famille qui les verrait intégré.e.s aux équipes de soins de santé primaires, nous garantissant ainsi les soins de santé complets dont nous avons besoin, quand nous en avons besoin, pour prendre soin de notre bien-être physique et mental », a déclaré Coon. « C'est le changement en profondeur dont nous avons besoin dans le domaine des soins de santé. »

La vision des verts pour la réforme des soins de santé présentée au ministre de la Santé: https://bit.ly/309qV1V

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif