Le chef du Parti vert appelle le gouvernement Higgs à mieux soutenir les personnes vivant avec un handicap

FREDERICTON – À l’occasion de la Semaine de sensibilisation à la situation des personnes handicapées, David Coon, le chef du Parti vert invite le gouvernement Higgs à donner suite aux principales recommandations du Plan d’action pour les personnes ayant un handicap au Nouveau-Brunswick y compris la présentation dès le retour en novembre d’un projet de Loi sur l’accessibilité.

« Alors que nous avons fait des progrès importants du côté de la sensibilisation des Néo-Brunswickois à la situation des personnes vivant avec un handicap, les politiques et la règlementation gouvernementales n’ont pas beaucoup évolué. » selon David Coon.  « En mettant en œuvre les 43 recommandations du rapport du 

Conseil du Premier ministre pour les personnes handicapées, le premier ministre pourrait démontrer sa volonté d’assurer une existence digne aux personnes handicapées. » 

Coon a aussi exhorté le gouvernement Higgs à améliorer l’aide au revenu apportée aux personnes handicapées en créant un programme de revenu de subsistance garanti pour ces personnes et en abrogeant la Directive sur le revenu des ménages. 

« La Directive sur le revenu des ménages est punitive et empêche les personnes handicapées bénéficiaires de l’aide au revenu de partager un logement » a déclaré M. Coon. Le nouveau ministre du Développement social doit dès maintenant éliminer cette directive. »

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif