Le chef du Parti Vert annonce ses plans de sauver les transports publics

FREDERICTON – Aujourd'hui, juste avant de monter dans un autobus municipal, le chef du Parti vert, David Coon, a annoncé son plan pour sauver les transports en commun dans les villes du Nouveau-Brunswick.

« Un gouvernement vert va immédiatement utiliser les revenus de la taxe carbone de Higgs pour compenser la perte de revenus de 2 millions de dollars causée par COVID-19 qui pourrait entraîner la fermeture de nos systèmes de transport en commun.  Je débloquerai les fonds fédéraux destinés à l'amélioration des transports publics, que Blaine Higgs a laissé sur la table », a déclaré le chef du Parti vert, David Coon.  « Le transport public est un service essentiel pour les personnes de tous les âges dans nos villes, et un élément essentiel pour développer nos villes, soutenir nos personnes âgées, réduire la pauvreté et lutter contre le changement climatique.  Nous ne pouvons pas perdre ce service public ».

Fredericton prévoit une perte de 770 000 $ en revenus de transport cette année, tandis que Moncton/Riverview/Dieppe et Saint John prévoient des pertes de 756 000 $ et 505 000 $, en raison de COVID-19. 

« Pour moi, un élément essentiel de l'agenda de nos villes doit être que la province s'assure qu'elles peuvent fournir des services de transport public efficaces et pratiques à leurs citoyens », a déclaré M. Coon.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif