Le chef du Parti vert réclame un plan plus ambitieux en matière de logement abordable

FREDERICTON - Le chef du Parti vert et député provincial de Fredericton-Sud, David Coon, demande au gouvernement Higgs d'être plus ambitieux en matière de logement abordable. L'engagement actuel est d'augmenter l'offre de logements subventionnés de seulement 1 % d'ici 2022.

« Il y a 5 668 ménages sur la liste d'attente du ministère du Développement social pour un logement subventionné, y compris une augmentation de 758 depuis juillet, » a affirmé M. Coon. « L'objectif du gouvernement d'ajouter seulement 151 unités sur trois ans est une goutte d'eau dans un seau qui coule. »

En 2018, 28 000 ménages du Nouveau-Brunswick avaient besoin d'un logement abordable selon la SCHL, défini par le nombre de ménages payant plus de 30 % de leur revenu pour le logement. Pourtant, le financement du Programme de logement locatif abordable est demeuré inchangé les trois dernières années, à moins d'un million de dollars par an.

« J'ai été choqué d'apprendre que les promoteurs de logements à but non lucratif ont été informés que la province ne contribuera plus aux projets financés par le gouvernement fédéral, » a déclaré M. Coon. « Puisque les besoins sont si grands et que le coût des emprunts est si bas, le gouvernement devrait faire de nouveaux investissements majeurs dans le logement abordable dès maintenant. Cela veut dire qu'ils doivent prévoir au budget bien plus haut que leurs obligations en vertu de l'accord bilatéral signé avec Ottawa dans le cadre de la Stratégie nationale du logement de 2017. »

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif