Un plus bel avenir pour les personnes vivant avec un handicap au Nouveau-Brunswick sous les Verts

Le chef du Parti vert, David Coon, a annoncé aujourd'hui qu'un gouvernement vert prendra des mesures audacieuses pour assurer la pleine intégration des personnes handicapées dans la société néo-brunswickoise.


"Si nous avons réussi à intégrer les enfants atteints de handicaps dans notre système scolaire, nous ne parvenons pas à inclure les personnes handicapées dans notre société élargie. Les Verts s'engagent à construire un Nouveau-Brunswick inclusif pour les 26,7 % de Néo-Brunswickois qui vivent avec au moins un handicap. C'est le deuxième taux le plus élevé au pays ", a déclaré M. Coon.



M. Coon s'est engagé à prendre quatre mesures au cours de ses 100 premiers jours de mandat.

  1. Abandonner la politique du gouvernement en matière de revenu des ménages pour permettre aux personnes handicapées vivant de l'aide au revenu de se marier ou de vivre avec un colocataire sans perdre leur source de revenu.

  2. Permettre aux personnes atteintes d'autisme ou de déficience intellectuelle d'accéder au système de soins de santé mentale du Nouveau-Brunswick, dont elles sont actuellement exclues.

  3. Introduire une loi sur l'accessibilité au Nouveau-Brunswick afin que les personnes handicapées ne soient plus empêchées d'aller là où elles doivent aller.

  4. Adopter le Plan d'action pour les personnes handicapées rédigé par le Conseil du Premier ministre sur les handicaps et commencer à mettre en œuvre ses recommandations.



M. Coon avait précédemment annoncé que les personnes vivant avec un handicap seraient le premier groupe de la société à bénéficier du Revenu vital garanti que son parti mettrait en place pour remplacer le système d'aide au revenu.

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif