Le Parti Vert annonce la candidature de Louise Comeau pour Carleton-York

Ce matin à Mactaquac, le chef du Parti vert, David Coon, a annoncé que Louise Comeau se présentera aux prochaines élections dans la circonscription de Carleton-York.

« Je suis ravi que Louise ait choisi de se présenter à Carleton-York », a déclaré M. Coon. « Elle a de nombreuses années d'expérience en tant qu'experte en changement climatique et conseillère d'Elizabeth May et je sais qu'elle fera une excellente députée ».

Comeau est une consultante en environnement spécialisée dans la politique et la communication en ce qui concerne le changement climatique. Elle est également associée de recherche et professeure honoraire à l'Université du Nouveau-Brunswick.

« Je me présente pour trois raisons : Premièrement, parce que j'ai un énorme respect pour David en tant que chef et en tant que personne intègre; deuxièmement, pour susciter des conversations dans notre communauté sur l'importance des valeurs vertes pour une vie rurale prospère, et troisièmement parce que nous avons besoin de nouvelles politiques provinciales pour stimuler la transition vers une économie non polluante », a déclaré Mme. Comeau. « Les deux dernières années ont montré que nous avons besoin de plus de députés verts à l'Assemblée législative et je suis enthousiaste à l'idée de me mettre au travail pour trouver des solutions environnementales pour les habitants des régions rurales du Nouveau-Brunswick, y compris les résidents de Carleton-York ».

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif