M. Arseneau affirme que l'annulation de la réglementation sur le bois estampillé est une excellente nouvelle pour les Néo-Brunswickois.

ROGERSVILLE - Voici une déclaration faite par Kevin Arseneau, porte-parole du Parti vert en matière d'affaires rurales et député de Kent-Nord, en réaction à l'annonce du gouvernement qui  a modifié le règlement de la Loi sur l’administration du Code du bâtiment afin d'exempter les projets de construction accessoires, comme les cabanons, de l'obligation d'utiliser du bois estampillé.

« C’est une excellente nouvelle pour les Néo-Brunswickois. Ce revirement était la seule chose à faire pour le gouvernement, mais c'est une solution à court terme. Il faut mettre sur place système pour certifier le bois scié par les petits producteurs afin que ce bois pourrait être utilisé dans des bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels. De plus, une refonte complète de l'industrie forestière doit voir le jour afin de permettre des allocations communautaires afin de faire une place plus importante aux petites scieries, aux petits producteurs de bois et la mise sur place d’un marché locale du bois d’œuvre en encourageant la coopération et des modèles circuits courts. »

Nos principes

>Droits et responsabilités écologiques

Une culture fondée sur la coopération, la compassion et la compréhension est essentielle pour éradiquer la violence dans notre société. Notre système juridique doit avoir pour objectif la réadaptation plutôt que la répression.

>Autonomie locale

Nous devons, en tant que citoyens, avoir la possibilité et la responsabilité de contribuer au bien commun. Il est fondamental que tous aient le pouvoir de participer à la vie de la collectivité.

>Démocratie participative

Tous devraient avoir le même accès aux biens de première nécessité et être traités avec dignité et respect. Les traités conclus avec les Premières nations doivent être respectés.

>Justice sociale et égalité

Nous devons pouvoir participer aux décisions qui concernent notre vie et être assurés que notre vote se reflète dans la composition de l’Assemblée législative.

>Autodétermination et citoyenneté

Nos collectivités doivent avoir l’entière responsabilité de leur avenir, soutenues par une robuste économie locale et par des sources durables d’aliments locaux et d’énergie renouvelable.

> Une culture de la paîx et du respect

Nous devons apprendre à vivre dans les limites écologiques de notre planète et répondre efficacement à nos besoins énergétiques sans le faire aux dépens des générations futures, ni menacer la survie d’autres espèces.

Signe administratif