Nouvelles

  • Le Parti vert adopte l’impôt foncier comme enjeu électoral

    Posted by · April 22, 2010 12:00 PM

    22 AVRIL 2010

    Fredericton:  Le chef du Parti vert, Jack MacDougall a révélé aujourd'hui que les questions d'impôt foncier vont être un élément important dela plate-forme électorale de ce parti.

    "Cette forme d'imposition est injuste à bien des égards. Bien que nous reconnaissons la principale source de revenus pour les municipalités, cela ne peut pas excuser son injustice fondamentale ".

    Avec les factures d’impôt foncier qui arrivent dans les boites à lettres, le problème de l’envol des évaluations déconnecté de toute amélioration aux propriétés a reçu beaucoup d’attention de la population. MacDougall déclare que le processus d’évaluation doit être modifié.

    Read more

  • Un budget qui ébranle l’égalité des chances, les collectivités et l’environnement

    Posted by · March 18, 2009 12:00 PM

    18 MARS 2009

    Le parti Vert, le plus nouveau des partis politiques du Nouveau-Brunswick, n’a pas accordé la note de passage au budget provincial.  Selon la présidente du parti, Janice Harvey, ce budget conduira la province directement dans la direction opposée aux principes établis dans la Charte des principes du parti

    « Son retrait de la taxation progressive et des principes d’une aide sociale démocratique sont les aspects les plus révélateurs de ce budget, » observe Harvey.  En se référant à l’effondrement de la structure de taxation progressive en seulement deux tranches de revenus, elle fait remarquer :  « Cela représente presque l’abandon de la tradition progressive d’établir un système de taxation qui distribue plus équitablement la richesse générée par le système économique. »  Les changements au système de taxation du gouvernement vont réduire d’une façon importante les taxes payées par les gens qui gagnent bien leur vie par rapport à ceux dont les revenus sont modestes.  Par ailleurs, le nouveau taux d’imposition des revenus des sociétés est fixé à 8 %, le taux le plus bas du pays.  Ces deux mesures représentent une diminution importante des revenus de taxation nécessaires pour financer les services publics qui atteindront plus de 400 millions de dollars en quatre ans.

    Read more