Les Verts ont un programme chargé pour l’Assemblée législative

FREDERICTON – « Alors que le gouvernement dit qu’il n’a que quelques projets de loi à adopter lorsque nous reprendrons la session législative du printemps, les Verts ont un programme chargé », déclare le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon. Le caucus des Verts a trois projets de loi en attente de deuxième lecture et quatre motions en attente de débat : Projet de loi 7 : Assurer un accès équitable aux marchés du bois pour les propriétaires de boisés privés et interdire la vaporisation de glyphosate sur les terres publiques.Projet de loi 31 : Améliorer le système d’assistance sociale pour répondre aux besoins des bénéficiaires.Projet de loi 35 : Interdire la pratique de la thérapie de conversion au Nouveau-Brunswick. Motion 37: Rendre publics les documents relatifs à la réforme proposée des soins de santé.Motion 38: Envoyer la réforme des soins de santé à un comité législatif multipartite.Motion 39: Augmenter les taux d’aide sociale et mettre en place un projet pilote de revenu garanti.Motion 40: Donner au ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et de la Pêche le mandat de la souveraineté alimentaire et de la sécurité alimentaire et changer le nom du ministère pour refléter ce mandat.  Alors que la pandémie COVID-19 se poursuit, le caucus vert a travaillé sur trois projets de loi supplémentaires et quatre motions débattables pour s’assurer que le Nouveau-Brunswick et les Néo-Brunswickois puissent sortir de cette crise plus forts que jamais.  Ces projets de loi seront déposés au cours des 4 semaines proposées pour la session de printemps. Projet de loi : Renforcer le système alimentaire local.Projet de loi : Interdire les travailleurs de remplacement pendant les grèves.Projet de loi : Modifier la loi sur l’éducation pour y inclure l’enseignement des langues autochtones. Motion : Exhorter le gouvernement à soutenir la modernisation des bâtiments et à adopter les énergies renouvelables.Motion : Exhorter le gouvernement à se procurer 10 % de ses biens et services au niveau local.Motion : Interdire l’octroi de subventions et de prêts aux entreprises qui abritent leurs revenus dans des paradis fiscaux.Motion : Interdire la propriété croisée des entreprises médiatiques et non médiatiques. Alors que l’Assemblée législative tiendra toutes ses séances en personne, le caucus des Verts a plaidé en faveur du système hybride adopté par la Chambre des communes qui utilise la vidéoconférence en combinaison avec des membres dans la Chambre, pour mener les affaires législatives. « Nous devons adopter des stratégies et des technologies qui permettent aux députés de faire notre travail législatif, que ce soit en personne à l’Assemblée législative ou en ligne », a déclaré Mme Mitton. « Nous avons vu des affaires gouvernementales menées en ligne à Ottawa et ailleurs, donc nous savons que cela peut se faire. Nous devons mettre cela en place pour que l’Assemblée législative puisse faire le plus de travail possible, même en cas de pandémie ». – 30 –

Le chef du Parti vert réclame que les travailleurs temporaires étrangers soient autorisés et qu’une subvention des salaires soit accordée pour attirer les travailleurs agricoles

Fredericton – David Coon, le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud demande que le gouvernement provincial subventionne les salaires pour aider les fermiers à recruter et à retenir des travailleurs et travailleuses agricoles et réclame qu’on permette aux fermiers d’obtenir des autorisations pour l’entrée de travailleurs agricoles étrangers au Nouveau-Brunswick. « Bien que la médecin-en-chef répète la possibilité de devoir resserrer les mesures et verrouiller les frontières pour se protéger du COVID-19, cette décision de dernière minute qui ferme les frontières aux travailleurs agricoles étrangers, à la veille des semailles, prive les fermiers d’un accès à des travailleurs qui ont la formation et l’expérience requises et dont ils ont besoin dès maintenant. » selon M. Coon. « Les fermiers qui sont en mesure de prouver qu’ils possèdent les moyens de mettre correctement en quarantaine leurs travailleurs pour une durée de 14 jours et d’assurer l’éloignement physique dans l’hébergement devraient être admissibles à une autorisation les exemptant de l’interdiction d’entrée des travailleurs temporaires étrangers.  On devrait aussi leur accorder une subvention aux salaires pour contrer une pénurie dévastatrice de main d’œuvre. »   L’arrivée d’un nombre important de travailleurs temporaires étrangers devant travailler dans les usines de transformation des produits de la mer et dans les fermes était prévue pour les prochaines semaines. – 30 –

Enquête sur la procédure d’embauche du directeur général du Service des bibliothèques publiques du N.-B.

Le 15 avril 2020 Le chef du Parti vert appuie la demande de l’ex-bibliothécaire en chef de la province pour une enquête sur la procédure d’embauche du directeur général du Service des bibliothèques publiques du N.-B. Fredericton – David Coon, le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud appuie la revendication de l’ex-bibliothécaire en chef d’un examen public de la procédure qui a mené à la nomination de Kevin Cormier au poste de directeur général du Service des bibliothèques publiques du N.-B.  « Comme de nombreux Néo-Brunswickois, j’ai été stupéfait par l’annonce de cette nomination. L’ex directrice générale de ce service, Mme Sylvie Nadeau a revendiqué une enquête complète sur la procédure de nomination et j’appuie pleinement le contenu sensé de sa lettre et de sa requête. » déclare M. Coon. « Le Nouveau-Brunswick possède un très bon système de bibliothèques publiques et un sondage récent révèle un haut taux de satisfaction. Le maintien de ce service de qualité exige que son dirigeant ait les compétences nécessaires. » Au cours de la période des questions en mars dernier, David Coon avait interrogé le ministre de l’Éducation postsecondaire de la Formation et du Travail au sujet de cette nomination.  On lui avait répondu que M. Cormier avait été nommé par le sous-ministre de l’EPFT dans le cadre du Programme de gestion des talents qui permet de ne pas suivre la procédure habituelle et d’ignorer les exigences de formation et d’expérience pour le poste.  - 30 -

Kevin Arseneau propose des mesures pour assurer la souveraineté alimentaire du N.-B. pendant la crise du COVID-19

Le 9 avril, 2020 Un député Vert propose des mesures pour assurer la souveraineté alimentaire du N.-B. pendant la crise du COVID-19 Fredericton –Kevin Arseneau, le député de Kent-Nord cherche des façons de soutenir les fermes du Nouveau-Brunswick pour qu’elles puissent augmenter leur production saisonnière de 2020 afin de fournir aux Néo-Brunswickois un système alimentaire et un approvisionnement stable pendant la pandémie mondiale. À la suite de la présentation de la proposition du député Arseneau par le chef du Parti vert, David Coon au comité du Cabinet sur COVID-19, le ministère de l’Éducation post secondaire, Formation et Travail a créé un comité composé entre autres de représentants du ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches, d’agriculteurs et de producteurs de denrées alimentaires.  « Ce comité représente un bon pas de l’avant mais il faut faire plus; tous les partis doivent y être représentés et le seul député, fermier devrait y siéger. Le système agro-alimentaire de la province est fragile, nous ne produisons que 3% de ce que nous mangeons. Bien que nous devions appuyer tous les fermiers, pêcheurs et exploitants agricoles, nos efforts doivent viser nos maillons plus faibles : la production annuelle des fruits et légumes, des céréales et du bétail. » selon M. Arseneau.  « Notre plus grande faiblesse c’est la production des fruits et légumes frais.  Nous importons 92% de nos fruits et légumes surtout des États-Unis.  Ces récoltes annuelles doivent être semées très bientôt pendant une période très courte ce qui fait que c’est sur cela qu’il faut consacrer notre temps et nos énergies. ».   continuer la lecture

Megan Mitton annonce la création d’un comité pour répondre au besoin de la communauté en face à la pandémie

5 avril, 2020 La députée pour Memramcook-Tantramar annonce la création d’un comité pour répondre au besoin de la communauté en face à la pandémie J’annonce aujourd’hui la création du comité Tantramar COVID-19 Task Force (TCTF) en collaboration avec le maire de Sackville, John Higham, le maire de Dorchester, JJ Bear, la mairesse de Port Elgin, Judy Scott, et la chef de la Première Nation de Fort Folly, Rebecca Knockwood. Le TCTF comprendra des bénévoles communautaires clés des régions non-constituées de Tantramar, comme Aulac et Cape Tormentine. Le TCTF a comme mandat de coordonner une réponse communautaire appropriée à la pandémie de la COVID19. Je suis aussi en contact avec des collègues et des bénévoles de Memramcook pour répondre aux besoins de la communauté. Je veux m’assurer que les organisations de cette communauté peuvent continuer de répondre aux besoins essentiels des résidents de Memramcook. Un enjeu important identifié est la sécurité alimentaire, et nous travaillons pour répondre à ces besoins. Le comité est le premier de son genre dans la province. Il répond au besoin d’une réponse coordonnée, identifié pendant nos consultations avec des acteurs clés dans la communauté. Les principaux acteurs représentés au sein du TCTF apporteront leurs contributions en formulant des recommandations, en fournissant des options et des services logistiques. Les intervenants communautaires comprennent des représentants des municipalités, des premières nations, des organismes sans but lucratif, des groupes communautaires, des communautés religieuses, des écoles locales, de l’Université Mount Allison, l’association étudiante de Mount Allison, ainsi que des représentants de foyers de soins. continuer la lecture

Tournée Budget du cœur – les priorités des communautés : rapport

David Coon, le 25 février 2020 Aux titres de chef d’un parti de l’opposition et de membre du caucus des Verts à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, David Coon a tenu des forums dans 14 localités de la province pour recueillir les avis des Néo-Brunswickois quant aux priorités budgétaires pour 2020-2021.  Ce qu’il a entendu est résumé dans ce qui suit et constitue la présentation que M. Coon soumettra dans le cadre de la consultation budgétaire du ministre des Finances Ernie Steeves. --Plus d'informations--

Le Premier ministre Higgs a fait ce qu'il devait faire

Fredericton - Le chef du Parti vert, David Coon, et ses collègues du caucus, Megan Mitton et Kevin Arseneau, se réjouissent de la décision du premier ministre Higgs de suspendre les changements drastiques prévus dans six hôpitaux du Nouveau-Brunswick par les régies régionales de la santé, dont deux dans les circonscriptions de Mme Mitton et de M. Arseneau. « Nous avons tous les trois rencontré et parlé avec des leaders communautaires, des citoyens et des professionnels de la santé dans les six régions qui seraient touchées par la dégradation des services de santé dans leurs hôpitaux », a déclaré le chef du Parti vert. « Le premier ministre a fait ce qu'il devait faire en laissant les plans en suspens et en s'engageant à visiter chaque communauté pour discuter des soins de santé ». M. Coon a déclaré que lui et ses collègues sont impatients de contribuer à des changements qui s’assureront que le bien-être de tous les Néo-Brunswickois soit au cœur de la réforme des soins de santé.

Le chef du Parti Vert entame sa tournée provinciale Budget du coeur

Le 10 février, 2020 Le chef du Parti Vert entame sa tournée provinciale Budget du coeur Fredericton – David Coon, le chef du Parti Vert et député de Fredericton-Sud entame une tournée provinciale Budget du cœur pour consulter les Néo-Brunswickois sur la façon de s’assurer que le bien-être de la population soit au cœur du prochain budget provincial. .. Plus d'informations .. continuer la lecture

Le Parti Vert déplore le manque de consultation sur les réformes proposées aux soins de santé

Le 11 février, 2020 Le Parti Vert déplore le manque de consultation sur les réformes proposées aux soins de santé Fredericton – Les députés du Parti vert soulèvent de sérieuses préoccupations concernant les réformes proposées par le gouvernement Higgs en matière de soins de santé, notamment la fermeture des salles d’urgence de nuit dans six hôpitaux provinciaux et la suspension des chirurgies ambulatoires au Sackville Memorial Hospital. Le Sackville Memorial Hospital se trouve dans Memramcook-Tantramar, circonscription de la députée Megan Mitton, et l’hôpital Stella Maris, dans Kent-Nord, circonscription de Kevin Arseneau. .. Plus d'informations ..

Rencontrez le Caucus du Parti vert à Saint Jean !

Écoutez le chef du Parti vert, David Coon, et les députés Megan Mitton et Kevin Arseneau parler des enjeux du Nouveau-Brunswick de leur point de vue et posez-leur vos questions brûlantes. Ce rassemblement est ouvert au grand public ainsi qu'aux membres du Parti vert et aura lieu le mercredi 5 février à 19 h au Nick Nicolle Comunity Centre, 85 Durham Street, Saint John, E2K 1V6 à l'angle des rues Victoria et Durham dans le North End. Quoi : Rencontrez le Caucus du Parti vert du NB !Où : Centre communautaire Nick Nicolle, 85 Durham Street, Saint John, E2K 1V6Quand : mercredi 5 février à 19h00 Après avoir été inspirées par nos députés, des réunions d'associations de circonscription locales (RDA)* auront lieu simultanément de 20h30 à 21h afin que vous puissiez rencontrer des personnes partageant les mêmes idées et vous impliquer dans la préparation de la prochaine campagne électorale. Ces courtes réunions seront des assemblées générales annuelles (AGA) pour les associations de circonscription locales (RDA) suivantes ; - Rothesay- Saint John Harbour- Kings-Centre- Hampton De plus, nous organisons des réunions de fondation pour les districts suivants :  - Saint John-Est- Portland-Simonds- Saint John Lancaster- Fundy-Lesîles - Saint John-Ouest- Quispamsis Invitez un ami et apportez vos questions. Inscrivez-vous ici: S'inscrire! Nous sommes impatients de vous y voir ! Wayne Dryer, Président de l'Association de circonscription enregistré de Saint John Harbour *Tout le monde peut participer au réunion d’association de circonscription, mais il faut être membre 14 jours à l'avance pour pouvoir voter. 

Signe administratif