Nouvelles

  • Le chef du Parti vert du N.-B. demande une action urgente pour réduire l'utilisation des combustibles fossiles

    Posted by · October 29, 2021 8:00 AM

    FREDERICTON – À la veille de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques de 2021, qui débute dimanche à Glasgow, le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, affirme que le monde est en train de se sortir de l'ère des combustibles fossiles et qu'il est temps pour le Nouveau-Brunswick de suivre le mouvement, sinon nous serons laissés pour compte.

    « Je faisais partie de la délégation du Nouveau-Brunswick au sommet historique sur le climat de Paris en 2015, qui a fixé l'objectif d'empêcher la Terre de se réchauffer de plus de 1,5 °C, et nous n’avons fait que peu de progrès au Nouveau-Brunswick depuis », a déclaré Coon. « Au minimum, le premier ministre Higgs devrait suivre l'exemple de la Nouvelle-Écosse et mettre fin à l'utilisation du charbon d'ici 2030, tout en s'assurant que 80 % de notre électricité provienne de sources renouvelables d'ici là. »

    Le gouvernement Higgs a annoncé son intention de demander au gouvernement fédéral de maintenir ouverte la centrale au charbon de Belledune jusqu'en 2040, soit dix ans après la date limite fixée par le gouvernement fédéral. Il n'a pas non plus annoncé de nouvel objectif en matière d'énergie renouvelable, après avoir atteint l'objectif précédent de 40 % d'ici 2020.

    « Le gouvernement Higgs fait l'autruche lorsqu'on parle d'agir sur la crise climatique », a déclaré M. Coon. « Nous n'avons vu aucune ambition pour mettre en œuvre le Plan d'action sur les changements climatiques du Nouveau-Brunswick de 2016, ni aucune indication qu'il sera mis à jour pour reconnaître l'action urgente qui est nécessaire cette décennie. »

  • Le chef du Parti vert demande au procureur général de renoncer à la nouvelle politique de reconnaissance des terres

    Posted by · October 15, 2021 12:00 PM

    Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, demande au procureur général Ted Flemming de retirer son interdiction aux fonctionnaires, enseignants et fournisseurs de soins de santé de faire des reconnaissances de territoires.

    « Reconnaître que les peuples Wolastoqey, Mi'kmaq et Peskotomuhkati n'ont jamais cédé ou abandonné leurs territoires à la Couronne, c'est énoncer un fait historique. C'est la vérité. Le premier pas vers la réconciliation est de dire la vérité », a déclaré M. Coon. « La note de service du procureur général ordonne aux employés publics d'être complices des sophismes de ce gouvernement. C'est répugnant. »

    Coon a déclaré qu'il ouvrirait sa réponse au discours du Trône le mois prochain avec une pleine reconnaissance des territoires et beaucoup de vérité.

  • La députée de Memramcook-Tantramar demande une enquête sur l'éclosion de COVID au foyer de soins Drew

    Posted by · October 12, 2021 3:00 PM

    FREDERICTON - Megan Mitton, députée de Memramcook-Tantramar et porte-parole du Parti vert en matière de santé, demande au gouvernement provincial de lancer une enquête officielle et indépendante sur l’éclosion de COVID-19 au foyer de soins Drew, à Sackville. En date du 8 octobre, huit décès ont été enregistrés, tandis que 29 résidents et 10 membres du personnel ont été testés positifs, soit beaucoup plus que dans tout autre établissement de soins de longue durée au cours de la quatrième vague.

    « On a l'impression que le gouvernement s'est endormi au volant à Sackville. Cette poussée au foyer de soins Drew dure depuis un mois maintenant », a déclaré Mitton. « Les résidents et leurs familles ont besoin de réponses. Pourquoi cette éclosion n'a-t-elle pas été immédiatement maîtrisée par PROMT et le ministère du Développement social, comme l'ont été les épidémies précédentes dans les établissements de soins de longue durée. Qu'est-ce qui a mal tourné? »

    Mitton demande également au gouvernement d'être plus transparent quant aux établissements qui ont connu des éclosions, et sur le nombre de cas et de décès signalés dans les établissements de soins de longue durée depuis le début de la quatrième vague, il y a plus d'un mois. Le 22 septembre, le gouvernement a annoncé que des équipes PROMT avaient été activées dans 15 établissements de soins de longue durée de la province ; toutefois, aucune mise à jour n'a été faite au cours des trois dernières semaines.

    « Le gouvernement doit être beaucoup plus transparent au sujet des épidémies actuelles dans les établissements de soins », a déclaré Mitton. « Nous assistons maintenant au même type de crise au foyer de soins Drew que d'autres provinces ont connu lors des vagues précédentes.  Que se passe-t-il dans les établissements de soins de longue durée ailleurs dans la province?  On a l'impression que le gouvernement essaie de balayer tout cela sous le tapis. »

  • Le Caucus vert demande le rappel de l'Assemblée législative pour qu'elle rende compte de la réponse du gouvernement à la COVID

    Posted by · September 29, 2021 4:29 PM

    FREDERICTON – Kevin Arseneau, leader parlementaire du Caucus vert et député de Kent-Nord, a écrit au président Bill Oliver pour lui demander de rappeler l'Assemblée législative afin de mieux justifier la réponse du gouvernement à la quatrième vague de la pandémie de COVID-19. L'Assemblée législative doit reprendre ses travaux le 2 novembre; toutefois, le président peut rappeler l'Assemblée plus tôt si cela est dans l'intérêt public.

    « Le Nouveau-Brunswick a connu plus de décès et d'hospitalisations liés à la COVID ce mois-ci qu'au cours de tout autre mois précédent. Il y a des éclosions dans de nombreux foyers de soins. La traçabilité des contacts et les tests sont débordés, » a déclaré M. Arseneau. « Pour assurer une meilleure surveillance de la réponse du gouvernement à la quatrième vague, le président doit rappeler l'Assemblée législative, avec une option pour les députés de participer virtuellement, dès que possible. »

    Megan Mitton, porte-parole du Caucus vert en matière de santé et députée de Memramcook-Tantramar, affirme que le manque d'action et de planification du gouvernement il y a un mois, alors que les cas commençaient à augmenter, a fait que la quatrième vague a frappé le Nouveau-Brunswick plus durement qu'elle ne l'aurait fait autrement.

    « Malgré la poussée du variant Delta dans d'autres régions ayant des taux de vaccination similaires, le gouvernement Higgs n'était pas préparé à d'autres éclosions de COVID-19 après que la province soit passée en phase verte le 30 juillet, » a déclaré Mme Mitton. « Maintenant, cette réponse tiède a fait que nous n'avons pas la capacité de traçage ou d'effectuer des tests pour suivre la propagation rapide de la quatrième vague. »

  • Le chef et les députés provinciaux du Parti vert fermeront leurs bureaux par respect pour la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

    Posted by · September 29, 2021 4:25 PM

    FREDERICTON – Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, a annoncé qu'il fermera ses bureaux législatifs et de circonscription pour permettre une réflexion sur la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, le 30 septembre. Ses collègues députés verts, Kevin Arseneau et Megan Mitton, fermeront également leurs bureaux de circonscription.

    « Il est important pour moi de fermer mes bureaux pour permettre une réflexion sur la vérité et la réconciliation, » a déclaré M. Coon. « Bien que la plupart des bureaux du gouvernement du Nouveau-Brunswick resteront ouverts, nous nous joindrons aux municipalités et aux entreprises privées de la province qui ont annoncé qu'elles seraient fermées par respect pour cette journée. »

    Coon participera à deux événements à Fredericton pour souligner la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. À midi, il assistera à une cérémonie de levée permanente du drapeau Wolastoqiyik à l'hôtel de ville. Il assistera ensuite à une cérémonie organisée par Sitansisk (Première Nation de St. Mary's) à l'ancienne réserve, au 150, rue Cliffe, à 13 h 00. M. Arseneau et Mme Mitton marqueront également la journée en participant à des événements dans leurs circonscriptions.

    « La levée permanente du drapeau Wolastoqiyik à l'hôtel de ville de notre capitale est une déclaration importante, » a déclaré M. Coon. « Je suis déçu que le gouvernement provincial ait manqué cette occasion de travailler avec les chefs autochtones pour déterminer la meilleure façon de commémorer la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation au Nouveau-Brunswick. » 

  • Les chefs verts du N.-B. et de l'Î.-P.-É. demandent une meilleure collaboration de l'Atlantique pour améliorer l'intégration des transports et de l'énergie

    Posted by · September 28, 2021 10:24 AM

    CHARLOTTETOWN/FREDERICTON - Les chefs des caucus du Parti vert de l'Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick demandent aux premiers ministres de l'Atlantique de collaborer au développement d'infrastructures de transport public et d'énergie renouvelable pour la région.

    « Les habitants de l'Île-du-Prince-Édouard ont régulièrement recours à des services de santé à Moncton et à Saint John, mais l'infrastructure de transport public est inadéquate pour leur permettre de s'y rendre et d'en revenir sans avoir accès à un véhicule privé », a déclaré Peter Bevan-Baker, chef de l'opposition officielle de l'Île-du-Prince-Édouard et du Parti vert de l'Île-du-Prince-Édouard.

    « Il est temps de répondre aux besoins des gens en matière de services de transport sans les obliger à utiliser des véhicules privés dispendieux », a déclaré David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick. « Nous avons besoin d'un réseau d'autobus plus pratique, intégré à un nouveau service ferroviaire régional et à des services de traversier améliorés, si nous voulons sérieusement faire notre juste part en réponse à l'urgence climatique. » 

    Read more

  • Le chef du Parti vert appelle le premier ministre à rétablir les exigences d'isolement pour les voyageurs non vaccinés et le mandat de port du masque

    Posted by · September 09, 2021 12:00 PM

    FREDERICTON - Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, demande à nouveau au premier ministre Blaine Higgs de rétablir l'obligation d'isoler les voyageurs qui ne sont pas entièrement vaccinés et qui arrivent au Nouveau-Brunswick de l'extérieur de notre région. Le Nouveau-Brunswick rejoindrait ainsi l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador, qui exigent toutes l'isolement des voyageurs non vaccinés.

    « Compte tenu des taux élevés de cas de COVID et d'hospitalisations dans des provinces comme l'Alberta, et vu la gravité du variant Delta, le premier ministre doit exiger que les voyageurs qui ont choisi de ne pas se faire vacciner soient isolés à leur arrivée au Nouveau-Brunswick, » a déclaré M. Coon. « En Alberta, les personnes non vaccinées remplissent les unités de soins intensifs. Nous ne pouvons pas attendre d'avoir des hospitalisations importantes avant que le gouvernement n'agisse. »

     Avec la confirmation de la propagation communautaire dans la région de Moncton, et les infections se produisant dans toutes les régions, Coon veut que le gouvernement réintroduise un mandat de masque à l'intérieur, comme l'ont fait récemment la Colombie-Britannique, l'Alberta et le Manitoba.

     « Jusqu'à ce que nous ayons des taux de vaccination beaucoup plus élevés, les masques aideront à réduire la propagation du virus alors que nous passons cet automne à l'intérieur.  Il s'agit d'une mesure simple qui fera une grande différence, » a déclaré M. Coon.

     La Nouvelle-Écosse a annoncé hier que son système de passeport vaccinal sera prêt pour le 4 octobre.  Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick souhaite que le premier ministre Higgs collabore avec les premiers ministres Houston, King et Furey pour créer un passeport vaccinal universel pour le Canada atlantique.

  • Le chef du Parti vert demande au premier ministre de rétablir les exigences d'isolement pour les voyageurs non vaccinés

    Posted by · August 06, 2021 12:00 PM

    FREDERICTON - Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, demande au premier ministre Blaine Higgs de rétablir les exigences d'isolement pour les voyageurs non vaccinés qui arrivent au Nouveau-Brunswick en provenance de l'extérieur des provinces de l'Atlantique et des régions d'Avignon, de Matapédia et du Témiscouata au Québec. Le Nouveau-Brunswick s'alignerait ainsi sur l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador, qui exigent toutes l'isolement des voyageurs non vaccinés.

     

    « Compte tenu de la gravité du variant Delta, pour protéger les citoyens du Nouveau-Brunswick, le premier ministre doit exiger que les voyageurs qui ont choisi de ne pas se faire vacciner soient isolés à leur arrivée dans notre province, » a déclaré M. Coon. « Depuis un an et demi, nous avons maintenu le nombre de cas et d'hospitalisations à un faible niveau au Nouveau-Brunswick et dans tout le Canada atlantique. Comme province, nous devons faire notre part pour que cela continue. »

     

    Les voyageurs non vaccinés provenant de l'extérieur du Canada atlantique doivent s'isoler pendant au moins une semaine à leur arrivée à Terre-Neuve-et-Labrador, pendant 8 jours à leur arrivée à l'Île-du-Prince-Édouard et jusqu’à 14 jours à leur arrivée en Nouvelle-Écosse.

     

    « Compte tenu de l'explosion des cas du variant Delta constatée dans des endroits où le taux de vaccination est élevé, comme au Royaume-Uni, il est impératif que le premier ministre agisse maintenant, » a déclaré M. Coon. « Nous ne pouvons nous permettre d'attendre qu'il y ait des hospitalisations importantes pour que le gouvernement agisse. On peut prévenir cela dès maintenant en s'assurant que les visiteurs de l'extérieur de notre région sont entièrement vaccinés ou se sont isolés de manière appropriée s'ils ne le sont pas. »

  • Offre d'emploi : Adjoint(e) administratif(ve)

    Posted by · July 22, 2021 11:37 AM

    Le Parti Vert du Nouveau-Brunswick est à la recherche d’un ou une adjointe administrative organisée et motivée pour se joindre à notre équipe.

    Nous sommes un jeune parti politique énergétique qui évolue dans un environnement dynamique et rapide. Nous sommes à la recherche d'une personne qui cadre bien avec notre culture démocratique et qui peut travailler en collaboration avec nos associations locales et nos bénévoles partout au Nouveau-Brunswick. L'adjoint(e) administratif(ve) relève du directeur général et est responsable d'une variété de tâches administratives pour l'appuyer. 

    Description du poste :
    Les tâches comprennent les suivantes, sans s'y limiter :

    A- Soutenir le directeur général et le.la comptable dans la production de rapports financiers rigoureux. Les tâches spécifiques incluent : 

    • Fournir un soutien administratif au comptable en maintenant et en équilibrant divers comptes ; tenir des registres financiers ; vérifier les registres pour détecter les divergences et réconcilier les problèmes le cas échéant.
    • Assurer la production de la paie, des remises, des T4 et des déclarations de TVH.
    • Gérer les comptes débiteurs et créditeurs.
    • Gérer des processus comptables efficaces pour soutenir l'engagement des bénévoles et la coordination entre les 49 districts et le Parti ; traiter les réclamations et gérer les comptes des associations locales.

    B- Gérer les opérations du siège social du Parti : 

    • Gérer le flux d'information des communications internes et externes, y compris les fournisseurs, les contributeurs, les membres, les bénévoles et le public.
    • Gérer les bases de données des partisans, des membres et des contributeurs ; relayer l'information aux associations locales en utilisant divers outils informatiques.
    • Soutenir d'autres tâches d'administration de bureau telles que le classement, les opérations bancaires, la planification des réunions, etc.
    • Mettre à jour et maintenir les politiques et procédures du siège social.

    C- Appuyer les diverses exigences en matière de rapports et de registres d'Élections NB, sous la direction du représentant officiel et du directeur général du Parti. 

    D- Fournir un soutien administratif au directeur général, au besoin.

     

    Qualifications

    • Un diplôme d'études postsecondaires en comptabilité, tenue de livres et/ou gestion de bureau ou une expérience équivalente sera un atout.
    • Connaissance de SAGE-Simply Accounting.
    • Excellentes compétences avec la suite de programmes Google et Microsoft Office.
    • Fiable, professionnel(le), flexible avec une attention exceptionnelle aux détails.
    • Bonnes capacités d'organisation, de résolution de problèmes et de communication.
    • Capacité d'apprendre rapidement de nouveaux outils et processus.
    • Le bilinguisme est un atout.

    Travaillez avec nous

    Nous offrons une rémunération proportionnelle à l'expérience (entre 17 $ et 25 $ de l'heure), des horaires de travail flexibles (entre 15 et 20 heures par semaine) et nous nous adapterons à la personne qui convient le mieux au poste. Le lieu de travail est au siège social à Fredericton. 

    Si vous êtes intéressé(e) à faire partie de notre équipe, veuillez soumettre votre curriculum vitae et votre lettre de présentation à [email protected] avant le lundi 9 août 2021.  



  • Le chef du Parti vert qualifie de consternant le projet du gouvernement de continuer à brûler du charbon

    Posted by · July 06, 2021 9:09 AM

    FREDERICTON - Le chef du Parti vert, David Coon, qualifie de consternante la proposition du ministre de l'Environnement, Gary Crossman, de continuer à brûler du charbon au Nouveau-Brunswick, après la date limite fédérale de 2030 pour l'élimination progressive du charbon au Canada.

    « Compte tenu de l'urgence climatique, c'est la décennie décisive où on doit remplacer notre dépendance à l'égard des énergies non renouvelables, comme les combustibles fossiles, par des sources d'énergie renouvelables, » a déclaré M. Coon. « Il y a seize ans, une exigence légale a été établie dans la Loi sur l'électricité, afin d'augmenter notre utilisation d'énergie renouvelable locale de 23 % à 33 % de l'électricité que nous consommons avant 2016. Aujourd'hui, notre utilisation des sources d'énergie renouvelables locales est passée à seulement 24 %. C'est choquant. »

    Le ministre de l'Environnement Gary Crossman a proposé un règlement à la Loi sur les changements climatiques qui verrait Énergie NB continuer à rejeter dans l'atmosphère près de 3 millions de tonnes de pollution au carbone par année au cours des 10 prochaines années, avec de légères réductions au cours des années 2030. C'est ce qu'il propose au gouvernement fédéral pour obtenir ce qu'on appelle un accord d'équivalence, afin de continuer à brûler du charbon jusqu'en 2040.

    « Nous avons besoin d'un plan d'énergie renouvelable et de conservation pour décarboniser notre société au cours de cette décennie, » a déclaré M. Coon. « On ne le voit nulle part. »