Nouvelles

  • Le chef du Parti vert estime que le Nouveau-Brunswick n'a pas respecté ses engagements climatiques

    Posted by · January 22, 2021 9:23 AM

    FREDERICTON - Les engagements les plus percutants de l'Action sur le changement climatique du Nouveau-Brunswick pour 2016 n'ont pas encore été mis en œuvre, déclare David Coon, chef du Parti vert, ancien membre du Comité spécial sur le changement climatique de l'Assemblée législative et député de Fredericton Sud.

    « Le plan d'action a été conçu pour nous mettre sur la voie de la transition vers une économie à faible émission de carbone, mais l'échec de la mise en œuvre de ses engagements les plus importants ne nous a pas mis sur cette trajectoire, de sorte que le statu quo se maintient, » a déclaré M. Coon. « Les dernières grandes initiatives provinciales en matière d'action climatique ont été lancées il y a 15 ans par l'ancien premier ministre Lord. »

    Coon a souligné l'échec de la mise en œuvre d'objectifs concrets en matière d'efficacité énergétique des bâtiments, de l'extension de l'utilisation des énergies renouvelables pour la distribution d'électricité et le chauffage des locaux, de l'amélioration de l'accès aux transports publics et aux véhicules électriques, et de la garantie que les recettes de la taxe sur le carbone seraient versées dans un fonds pour le changement climatique pour aider les familles, les petites entreprises et les communautés à réduire leur empreinte carbone, plutôt que d'être absorbées dans les revenus généraux.

    Le plan d'action sur le changement climatique du Nouveau-Brunswick et sa Loi sur les changements climatiques exigent que les émissions de carbone soient réduites à 10,7 millions de tonnes d'ici 2030 et à 5 millions de tonnes d'ici 2050. Cela nécessitera une réduction de 20 % des émissions par rapport au niveau actuel de 13,2 millions de tonnes au cours des neuf prochaines années.

    « Nous avons le choix.  Nous pouvons choisir de nous battre pour l'avenir de nos enfants et de mettre le cap sur la fin des combustibles fossiles, ou nous pouvons éviter de regarder en face et bricoler avec le statu quo.  En tant que Vert, je choisis de me battre, » a déclaré M. Coon.

  • Les Verts demandent la démission du ministre des Ressources naturelles et du Développement de l'énergie

    Posted by · January 19, 2021 1:17 PM

    FREDERICTON - David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, demande au ministre des Ressources naturelles et du Développement de l'énergie, Mike Holland, de démissionner de son poste au Cabinet parce qu'il a écrit à la Commission de l'énergie et des services publics (CESP) pour lui dire comment, selon lui, elle devrait traiter une demande d'Irving Oil ayant pour but d’augmenter les frais de gros sur l'huile de chauffage, l'essence et le diesel.

    « C'est un abus de pouvoir flagrant de la part du Ministre, pour tenter d'influencer le travail de la CESP, » a déclaré M. Coon. « La CESP est un organisme de régulation indépendant et quasi judiciaire qui rend des décisions juridiquement contraignantes sur la base des preuves qui lui sont fournies, et sur la base des arguments présentés par le demandeur et les intervenants officiels. Le Ministre doit être tenu responsable de ses tentatives d'influencer le travail de la CESP, » a déclaré M. Coon.

    Irving Oil demande une augmentation des frais de gros autorisés au Nouveau-Brunswick par la CESP sur l’huile de chauffage, l'essence et le diesel. Si cette demande était acceptée, les tarifs de gros augmenteraient de 63 à 75 %.

  • Déclaration du critique des Verts en matière d'agriculture, d'aquaculture et de pêches sur la stratégie locale sur les boissons et les aliments

    Posted by · January 18, 2021 5:13 PM

    FREDERICTON - Kevin Arseneau, critique du Parti vert pour l'agriculture, l'aquaculture et les pêches et député de Kent-Nord, a publié aujourd'hui la déclaration suivante concernant la nouvelle « Stratégie sur les boissons et les aliments locaux : 2021-2025 » du gouvernement.

    « C'est la première fois que le Nouveau-Brunswick se dote d'une stratégie concrète en matière d'alimentation locale, c'est donc un premier pas dans la bonne direction. La Stratégie arrive maintenant que les Verts ont fait pression pour une telle stratégie pendant six ans, soit depuis que le chef du Parti vert David Coon a déposé son premier projet de loi sur la sécurité alimentaire locale en 2015. Je suis heureux de voir que la Stratégie comprend enfin une définition de l'alimentation locale et que le gouvernement admet qu'il existe des opportunités économiques en augmentant l'autosuffisance alimentaire.

    Toutefois, le mérite de la Stratégie sera jugé au final sur la manière dont elle sera mise en œuvre. Le ministre doit fixer des objectifs et des délais concrets pour l'approvisionnement du gouvernement en denrées alimentaires locales, pour l'augmentation de la superficie de production des fruits et légumes, et pour l'augmentation du nombre et de la distribution des abattoirs.

    La souveraineté alimentaire au Nouveau-Brunswick ne peut se réaliser si nous continuons à remettre notre système alimentaire aux mains des monopoles d'entreprises et à encourager les pratiques industrielles. Le gouvernement doit plutôt soutenir les petits et moyens agriculteurs et agricultrices, en plus d’encourager les coopératives et l'autonomie locale sur nos systèmes alimentaires.

    J’ai bien hâte de travailler avec le ministre de l'Agriculture, de l'Aquaculture et des Pêches pour veiller à ce que cette Stratégie soit mise en œuvre d'une manière qui profite aux agriculteurs, aux cueilleurs et aux consommateurs du Nouveau-Brunswick. »

  • Selon M. Coon, la révision de la Loi sur les langues officielles devrait être menée par les législateurs

    Posted by · January 15, 2021 4:04 PM

    Les commissaires devraient enquêter sur la formation en langue seconde

    FREDERICTON - Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, affirme qu'un examen public de la Loi sur les langues officielles devrait être mené par un comité de l'Assemblée législative, et non par des commissaires nommés par le premier ministre.

    « Les députés sont les législateurs dans notre province, et ce sont eux qui devraient recommander à l'Assemblée législative des améliorations à la Loi sur les langues officielles pour faire progresser l'égalité entre les deux langues officielles et les deux communautés de langue officielle du Nouveau-Brunswick, » a déclaré M. Coon. « Mon collègue Kevin Arseneau a proposé la création d'un Comité permanent des langues officielles il y a 18 mois, et sa première tâche devrait être de mener cet examen, mais cela est tombé dans l'oreille d'un sourd. »

    Read more

  • Le chef du Parti vert réclame le financement du transport public

    Posted by · January 14, 2021 9:08 AM

    Dans un ultime effort pour maintenir un service d’autobus permettant aux gens de leurs communautés d’accéder aux services de santé, au travail et à l'école, certaines municipalités tentent de trouver des fonds dans leurs revenus provenant de l'impôt foncier. À la suite de l’annonce de Maritime Bus qui abandonnera dès demain son service à Campbellton et à Edmundston, le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon, demande au premier ministre Higgs d'utiliser les recettes des taxes sur l'essence pour financer le service d'autobus interurbain.

    « Le transport public est un bien public, qui doit être financé par l'État », a déclaré David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick. « Partout ailleurs au Canada, 50 % des coûts du transport public sont financés par l'État, le reste provenant de la vente des billets.  Dans une province où tant de personnes n'ont pas la capacité ou le revenu nécessaire pour se déplacer en automobile privée et où les taux élevés de maladies chroniques et de cancer obligent de consulter fréquemment un médecin, il est cruel que le gouvernement du Nouveau-Brunswick ne fournisse pas d’aide financière à cette infrastructure de transport essentielle".

    Read more

  • Le chef du Parti vert invite le premier ministre à utiliser la manne du carbone pour maintenir les autobus sur les routes

    Posted by · January 07, 2021 9:08 AM

    FREDERICTON - Le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, affirme que le gouvernement Higgs devrait utiliser sa remise inattendue sur les émissions de carbone du gouvernement fédéral pour maintenir les autobus sur les routes du Nouveau-Brunswick.

    « C'est tout simplement répréhensible de laisser les gens vivant dans la moitié nord de la province sans services de transport public. C'est une discrimination flagrante. Tout le monde ne peut pas se payer une voiture. Certains sont incapables de conduire. Le service par autobus est essentiel lorsqu’il n’y a plus de réseau ferroviaire, et c'est l’un des éléments essentiels pour atteindre nos objectifs de réduction des émissions, » a déclaré M. Coon.

    Read more

  • Le chef du Parti vert affirme que les coupes dans les services d'autobus réduiront l'accès aux soins de santé pour certains citoyens du Nouveau-Brunswick

    Posted by · January 05, 2021 10:46 AM

    Selon David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick et député provincial de Fredericton-Sud, l'annonce d’aujourd'hui par Maritime Bus de la réduction du service de transport public dans une grande partie du Nouveau-Brunswick aura pour effet immédiat de réduire considérablement l'accès aux services de santé pour les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises ayant des revenus modestes.

    « Le transport public est un service essentiel pour toute personne qui n'a pas les moyens de posséder une voiture ou qui est incapable de conduire, » a déclaré M. Coon. « Je demande au premier ministre Higgs de se joindre à ses collègues de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard pour négocier un accord de contribution qui maintiendra les autobus sur nos routes, comme l'ont déjà fait les premiers ministres King et McNeil. »

    Read more

  • Les Verts espèrent que la troisième fois sera la bonne pour le projet de loi sur la sécurité alimentaire locale

    Posted by · December 16, 2020 9:01 AM

    Fredericton - Le 16 décembre, le porte-parole du Parti vert en matière d'agriculture et député de Kent-Nord, Kevin Arseneau, a déposé pour la troisième fois un projet de loi des Verts demandant à la province de créer et de maintenir une industrie alimentaire locale durable et autosuffisante qui place les besoins alimentaires de la population au centre des politiques.

    « Nous ne produisons que 8 % des fruits et légumes que nous consommons dans la province, » a déclaré M. Arseneau. « Au printemps, le premier ministre Higgs s'est engagé à augmenter l'approvisionnement local en nourriture ici au Nouveau-Brunswick, c'est pourquoi je présente ce projet de loi pour la troisième fois. »

    Le projet de loi vise à renforcer et à garantir une économie alimentaire locale durable au Nouveau-Brunswick, à promouvoir l'approvisionnement en denrées alimentaires locales et l'accès aux institutions publiques, à améliorer la santé des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises grâce à une plus grande disponibilité de denrées alimentaires locales fraîches et à offrir aux élèves un enseignement sur l'alimentation, l'agriculture et le jardinage dans les écoles.

    « Nous essayons de faire avancer ce dossier depuis que le chef du Parti vert David Coon a déposé un projet de loi similaire en 2015, mais il a été rejeté par les libéraux, » a déclaré M. Arseneau. « Avec le prix du panier d'épicerie qui devrait augmenter considérablement l'année prochaine, il est essentiel que nous agissions maintenant pour produire plus d’aliments ici au Nouveau-Brunswick, ce qui soutient des moyens de subsistance durables et respecte le travail de tous les producteurs alimentaires. »

    Sur un autre sujet lié à l'agriculture, le député Arseneau exprime sa solidarité avec les dizaines de milliers d'agriculteurs de l’Inde qui continuent de protester contre les nouvelles lois agricoles qui nuisent aux petits producteurs alimentaires en les rendant vulnérables à l'exploitation par les grandes entreprises.

  • Le Caucus vert demande au premier ministre de faire des investissements pour réduire la pauvreté chez les enfants

    Posted by · December 15, 2020 9:18 AM

    FREDERICTON - À l'occasion de la publication du rapport sur la pauvreté infantile pour 2020 du Human Development Council de Saint John, le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud, David Coon, demande au premier ministre Higgs de mettre en œuvre les principales recommandations de ce rapport afin de réduire la pauvreté infantile au Nouveau-Brunswick.

    « Nous connaissons les solutions à la pauvreté infantile, mais pour s'attaquer à ce problème, le premier ministre doit être prêt à investir de l'argent pour améliorer la vie des familles du Nouveau-Brunswick, » a déclaré M. Coon. « En investissant pour augmenter les taux d'aide sociale, pour soutenir la production alimentaire locale et pour construire plus de logements abordables, le premier ministre pourrait faire une grande différence dans la vie des familles du Nouveau-Brunswick. »

    Read more

  • Coon exhorte Higgs à organiser un front commun des premiers ministres de l’Atlantique en prévision de la réunion des premiers ministres canadiens

    Posted by · December 08, 2020 9:11 AM

    FREDERICTON - En prévision de la réunion des premiers ministres qui aura lieu le jeudi 10 décembre, le chef du Parti vert et député de Fredericton-Sud David Coon demande au premier ministre Higgs de rencontrer ses homologues de l'Atlantique pour former un front commun en faveur d’un ajustement démographique au Transfert canadien en matière de santé.

    « L'histoire politique du Canada atlantique nous enseigne que si nous ne faisons pas front commun face au gouvernement fédéral, nous sommes isolés, » a déclaré M. Coon.  « Il est essentiel que le premier ministre Higgs prenne la tête des opérations, comme l'ont fait ses prédécesseurs en période de changement, et qu'il réunisse Andrew Fury, Stephen McNeil et Dennis King autour de la table pour s'assurer que les premiers ministres du Canada atlantique présentent un front commun face aux autres premiers ministres ».

    M. Coon souhaite que le premier ministre Higgs organise une réunion entre les premiers ministres des provinces de l'Atlantique avant la réunion des premiers ministres afin d’en venir à un accord sur une demande d'ajustement démographique du transfert des soins de santé au Canada.

    « Nos besoins dans cette région du pays sont uniques en raison de notre démographie distincte, ce qui rend la formule simpliste du financement par habitant profondément injuste et nuit à notre capacité de fournir des services de santé sur une base équitable aux Canadiens de l'Atlantique », a déclaré M. Coon.  « La formule actuelle est injuste pour le Canada atlantique, c'est pourquoi nous devons parler d’une même voix lors de la réunion des premiers ministres ».